Cours théorie politique s.chapel

31681 mots 127 pages
Chapitre I qu’est-ce qu’une théorie politique ? L’articulation

science/ philosophie/ politique.

Qu’est qu’on entend par théorie ?

A quel moment on a fixé la signification fondamentale du mot théorie ?

Dans l’Antiquité. Platon et Aristote. La racine théorique et étymologique de théorie c’est la vision théoricienne grec c’est la vue la vision. Référence à la vue ou à la vision, c’est voir quelque chose. L’allégorie de la caverne, de Platon. La plupart des hommes se trouverait dans la situation des hommes qui seraient dans une caverne, et ils ne peuvent voir que des ombres. Le présupposé c’est que la plupart des hommes ne peuvent rien voir de la substance des choses mais que le reflet dégradé. La philosophie comme une conversion du regard est décrite, conversion presque au sens géographique du terme. Le philosophe c’est celui qui détourne le regard. Platon s’appuie sur des exemples qui ont attrait à la géométrie et aux mathématiques.

Toutes ces formes de triangles peuvent se réduire ou se ramener. Ce sont les mathématiques qui repèrent ces propriétés essentielles.

On n’est jamais sorti du noyau de la pensée de Platon. L’allégorie de la caverne se trouve dans la République qui est un texte politique, pour but de repérer les sens, qui permet à n’importe quelle constitution politique d’atteindre la perfection.

Le noyau de théorie c’est l’idée qu’il y a des essences immuables, des normes éternelles de vérité qui peuvent et doivent être contemplées. (Théoria = la vision). La conséquence immédiate qui se déduit de ça c’est que comme ces normes sont éternelles elles ne sont pas inventées mais découvertes. La vérité lié à la théorie, comme théorie, c’est ce qui se donne à voir comme ayant été ou comme étant toujours déjà là. C’est pourquoi elles sont découvertes au sens premier du terme. On découvre on dévoile quelque chose qui était en attente d’être contemplée. C’est à la fois caché et présent dans les formes sensibles. Le théorème de Pythagore est

en relation