Crise grèque 2008

Pages: 9 (2239 mots) Publié le: 18 novembre 2012
DOSSIER CRISE GRECQUE

PLAN


Introduction

I Crise

1. Début de la crise 2008

2. Première phase de la crise en 2010

3. Seconde phase de la crise en 2011

II Conséquence

1. Analyse des économistes

2. Conséquences sociales

3. Conséquence au niveau européen



Partie Antoine

Wikipédia :

I : Première phase critique en 2010 :


L'accord Grèce UEM FMI




Leplan de 750 milliards et la décision de la BCE


II : Deuxième phase critique en 2011-12-05









I : Première phase au printemps 2010 :

A : L’accord entre la Grèce, L’union Européenne et le Fond monétaire international

1) L’accord

- La Grèce fait appel au Fond monétaire international (FMI) et à l’Union Européenne (UE) le 23 Avril 2010 pour négocier un « déblocaged’aide financière » afin d’éviter la faillite du pays qui connaît en 2010 un déficit budgétaire de 13.6% du PIB et une dette publique qui équivaut à 115% du PIB (224.5 milliards d’euros). En effet, la dette grecque est une inquiétude nationale pour la Grèce, européenne pour la zone euro mais aussi mondiale par rapport aux marchés.
Cette réunion rassemble donc l’Union Européenne et le FMI. Le 02Mai 2010 un accord est signé pour 110 milliards d’euros : (2/3 par l’UE et 1/3 par le FMI) sur trois ans malgré l’hostilité de l’Allemagne envers la demande de la Grèce.
Cet accord a pour objectif de stabiliser l’économie Grecque, à la rendre plus compétitive et rétablir la confiance des marchés grâce au prêt de 110 milliards d’euros.
Cet accord engendre donc des mesures importantespour tout le pays.


2) Les mesures

o Mesures budgétaires : Rééquilibrage des finances publiques en passant d’un déficit représentant 13.6% à 3% du PIB en 2014
o Dépenses publiques : En gelant les salaires et les retraites pendant trois ans et en supprimant les primes, l’Etat espère économiser 5.25% du PIB (à la fin de 2013).
o Recettes publiques : la Grècesouhaite augmenter ses recettes notamment en augmentant la TVA de 21% à 23%. Elle souhaite donc, grâce à l’augmentation des impôts, de dégager 4% du PIB soit environ huit milliards d’euros.
o Administration des recettes et maitrise des dépenses : Durcissement du contrôle budgétaire et relèvement des contributions des personnes n’ayant pas payé leur juste part d’impôts dans le but d’économiser1.8% du PIB (environ quatre milliards d’euros).
o Prestations sociales :
▪ Diminution des prestations sociales versées par l’Etat.
▪ En revanche, maintient des prestations aux faveurs des personnes les plus démunies.
o Réformes de la retraite
▪ Durée de cotisation passant de 37 à 40 ans.
▪ Age minimum légal dedépart à la retraite passé à 60 ans.
o Dépenses militaires
▪ Cet accord prévoit une importante réduction militaire au cours de la période.












3) Les réactions
3-1) Le peuple


En effet, le peuple Grec est le premier à en subir les répercutions. C’est même avant le 02 mai que les manifestations « anti accord » ont commencées cardès le début de l’année, les manifestants commençaient à dénoncer un plan de rigueur trop important.
Le 05 Mai 2010 à lieu une grève générale en Grèce suivis par plus de la majorité des Grecs (80% dans le domaine public et 60% dans le domaine privé), c’est la troisième en moins de trois mois.
Les réactions du peuple Grec sont caractérisées par trois dates importantes : le 24 février, le 11 Marset enfin le 05 Mai qui sont les trois rassemblements majeurs synonyme de grève nationale.


Dans ces manifestations les Grecques dénoncent majoritairement 3 éléments :
- Tout d’abord l’injustice, car ils ne conçoivent pas que le peuple doit payer des erreurs des politiques. Ils dénoncent également le fait que les salariés seront les marionnettes de l’Etat, car dorénavant chaque...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Crise greque
  • Crise greque
  • Crise greque
  • Crise greque
  • la crise greque
  • La crise grèque
  • Crise greque
  • Crise 2008

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !