Crise grecque

Pages: 17 (4050 mots) Publié le: 27 novembre 2012
Sommaire

I. Les origines de la crise Grecque :

1) La crise financière de 2007.
2) L’application de politiques néolibérales et l’absence d’ajustements budgétaires.
3) D’autres origines.

II. Les conséquences de la crise grecque :

1) L’impact de la spéculation sur la dette grecque.
2) Le défaut de paiement de la Grèce.
3) L’impact de la crise grecque sur laconstruction européenne.

III. Les solutions face à la crise grecque :

1) Le plan de sauvetage européen.
2) Les propositions d'Attac face à la crise grecque.

* Introduction :

Après son entrée dans l’Union Européenne en 1981, et constamment suite à son adhésion dans la zone euro, la Grèce a connu une croissance relativement rapide résultant des plusieurs mesures destabilité économique véhiculées par les politiques économique de l’organisation. Pour en juger, il faut revenir au départ de la crise. Le gouvernement grec annonçait en 2009 un déficit autour de 6 % du PIB.
George Papandréou, arrivé à la tête du gouvernement en octobre 2009 décide de dévoiler la réalité des chiffres : un déficit de 12,7 % du PIB et une dette publique de 300 milliards d’euros fin 2009(113 % du PIB).
Des chiffres qui sont à relativiser : la dette publique représente 197% du PIB au Japon, 127% en Italie, 92% aux Etats-Unis et en France, 82% en Allemagne. S’agissant du déficit, ils s’élèvent à 14% en Irlande, à 12% au Royaume Uni, entre 10% et 11% aux Etats-Unis et en Espagne…
L’annonce du Premier Ministre grec a donné l’alerte à une première vague de spéculation sur la dettegrecque. La dette grecque étant détenue dans une large mesure par des investisseurs étrangers, elle se trouvait particulièrement exposée à la spéculation.
Les spéculateurs sont comme les loups, ils s’attaquent en premier aux plus petits et fragiles. Ils n’hésiteront toutefois pas à s’attaquer aux plus gros, dont l’Espagne et l’Italie. La spéculation leur permet de gagner de l’argent en créant dessituations de crise et de panique qui font varier les cours et les taux d’intérêt, source de profits énormes pour les spéculateurs.

Problématiques :

* Quelles sont les origines de la crise grecque ?
* Quel a été le rôle des marchés financiers dans la crise grecque ?
* Le plan de sauvetage européen permet-il de résoudre les problèmes ?
* Quelles sont les solutions proposées pourun changement radical de cap ?

I. Les origines de la crise Grecque :

Dans cette partie, il sera question de mettre l’accent sur les facteurs qui ont induit la crise grecque à cette situation délicate. Ces facteurs sont internes mais aussi externes.
1) Crise financière de 2007-2008 :
L'économie de la Grèce était une des plus dynamiques de la zone euro de 2000 à 2007 avec un taux decroissance de 4,2 % grâce notamment à l'apport de capitaux étrangers[]. Une économie dynamique et une baisse des taux d'intérêts (grâce à son entrée dans la zone euro) permettaient à la Grèce de financer d'importants déficits structurels. Depuis son entrée dans la zone euro, la dette publique a toujours été supérieure à 100 % du PIB[]. La crise financière de 2007-2010 et la crise économique qui asuivi ont particulièrement touché la Grèce. Ses deux principaux secteurs économiques, le tourisme et le transport maritime, ont été sévèrement affectés et ont vu leur revenu chuter de 15 % en 2009[.]
Durant la crise financière internationale, Les États se sont alors endettés hors de proportion pour sauver les banques et relancer l’économie, sans condition, c’est-à-dire sans placer le secteurfinancier sous contrôle public.
En conséquence de quoi, après 2008, on a assisté à un gonflement de la dette publique d’un grand nombre de pays, dans un climat économique morose. La baisse de l’activité s’est traduite par une baisse des recettes fiscales d’une part, et par l’augmentation du chômage de l’autre.
Le taux de chômage en Grèce, en effet, s'est élevé à 10,3 % au quatrième trimestre 2009...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La crise grecque
  • La crise grecque
  • Crise grecque
  • Crise Grecque
  • La crise grecque
  • La crise grecque
  • Crise grecque
  • La crise grecque

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !