Déontologie

11029 mots 45 pages
Éthique : le mot vient de l’action, que dois-je faire. Le psychologue travailler avec l’humain, donc avec la rencontre. Ceci nécessite une éthique (réflexion sur que dois-je faire). Ex. déni de grossesse et sexomnie (variante du somnambulisme, un homme a des rapports sexuels avec sa fille sans s’en rendre compte).
Déontologie : les limites du cadre. On ne peut pas donner des règles sur ce qu’il faut faire. Mais on peut instaurer certaines limites.

CE QUI TIENT DE L’ACTION 1. MORAL ET ÉTHIQUE
Comment faut-il vivre ? Déterminer une manière de vivre.
Régulation dans la recherche du bonheur et du vertu.
Agir, vivre sereinement ensemble. À discuter car par exemple dans la constitution des Etats-Unis, les gens ont le droit de la poursuite du bonheur. Ceci veut dire que si on n’a pas ces droits, on peut attaquer quelqu’un en justice. Ex. aux Etats-Unis, les gens font un procès à la marque de café car la tasse s’est renversée et a brulé la main de la personne, ce qui empêche la poursuite du bonheur. Il faut donc mettre des limites sur les possibilités du bonheur.

La morale est : * Dichotomique : la science du bien et du mal basée sur des valeurs clés apprises. * Collective, normative. Propre à un groupe social à un moment précis. La morale varie en fonction de l’endroit et du moment.
L’éthique est : * Plurielle * Individuelle, contextuelle : face à un problème, on trouve la meilleure solution en fonction du contexte. * Singulière : * L’éthique diffère de la morale car c’est la façon de vivre, de faire etc. Il n’y a pas de réponse.
On peut avoir une morale, sans que cela nous empêche de réfléchir sur les questions d’origines. Différence entre la morale et l’éthique.

RICOEUR : ce qui est bien (éthique), ce qui est obligatoire (morale).

2. DÉONTOLOGIE
Si quelqu’un dépasse le code (moral), il n’y a pas de sanction.
Il y a des règles déontologiques, mais il peut quand même arriver de ne pas savoir que faire. Dans

en relation

  • déontologie
    384 mots | 2 pages
  • Déontologie
    4239 mots | 17 pages
  • La déontologie
    1670 mots | 7 pages
  • la déontologie
    4587 mots | 19 pages
  • La déontologie
    1894 mots | 8 pages
  • La déontologie
    380 mots | 2 pages
  • la deontologie
    4927 mots | 20 pages
  • déontologie
    6655 mots | 27 pages
  • Déontologie
    4538 mots | 19 pages
  • La deontologie
    1050 mots | 5 pages