Dans quelle mesure la lutte contre le chomage passe-t-elle par la flexibilité de l'emploi et des salaires

Pages: 6 (1427 mots) Publié le: 15 novembre 2012
Si les 30 Glorieuses sont synonymes de croissance assez régulière de la production, de la consommation de masse relativement standardisée et des salaires réels, les années 70 ont aussi été marquées par une concurrence plus vive et un changement de goût plus fréquent des consommateurs. Devant cet environnement de plus en plus incertain, les entreprises vont réagir en essayant d'ajuster au plusprès production et utilisation de la force de travail à ces fluctuations. Pour cela de nouvelles méthodes de gestion vont être mises au point (zéro stock, zéro délai, flux tendus) qui vont nécessiter une plus grande souplesse dans l'utilisation du travail et transformer le coût salarial de coût fixe en coût variable. Cela se traduit dans les entreprises par une flexibilité accrue de l emploi et dessalaires. La flexibilité est une politique de gestion de la main d'œuvre mise en place dans les entreprises pour adapter la production et l'emploi correspondant aux fluctuations rapides de la demande. La flexibilité peut revêtir de multiples aspects : variation des horaires, des salaires, des effectifs. Cela nous amène a nous demander si une flexibilité accrue de l emploie t des salairespermettrait elle la réduction du chômage ou si au contraire elle en détruit plus qu elle n en crée.

I. La flexibilité est favorable à la baisse du chômage

a) la flexibilité de l emploi

Depuis la crise du fordisme, la flexibilité du travail, que l’on pourrait définir comme la facilité d’utilisation de la force de travail, s’est développée dans notre pays à la demande des entreprises, soucieusesd’améliorer leur compétitivité, et avec l’aval des gouvernements, dans l’espoir de résorber le chômage (cf. par exemple, le Contrat Nouvelle Embauche et le Contrat Première Embauche)

- la flexibilité réduit les sureffectifs de l’entreprise, limite les coûts de licenciement, et donc diminue le coût total du travail (malgré les primes de précarité), ce qui augmente la compétitivité

- dans les paysanglo-saxons (Etats-Unis, GB, Australie...), l'accent est mis sur la flexibilité quantitative externe. Les entreprises ont plus de liberté d’embauche et de licenciement et connaissent aussi une baisse des droits syndicaux. Le salaire minimum est presque supprimé et les allocations chômage sont réduites pour la création d un marché du travail très flexible. En conséquence, l'emploi devient trèsréactif à la conjoncture. En période de récession, il augmente fortement mais, dès que l'expansion repart, il diminue fortement. D'où la faiblesse du chômage de longue durée dans ces pays : 5,5% des chômeurs sont au chômage depuis plus d'un an aux Etats-Unis en 1990 contre 38,1% en France. On peut expliquer cette réussite à une politique de l'offre qui, en abaissant les charges des entreprises,augmente leurs capacités à investir et à innover des entreprises. D'où une hausse de leur compétitivité et une augmentation de leurs parts de marché qui les oblige à créer des emplois pour produire davantage

- dans la plupart des pays européens (France, Allemagne, Italie), de nouvelles formes d’emploi se sont développées tout en garantissant une protection sociale aux salariés titulaires, ilspréconisent une flexibilité quantitative interne. L’emploi précaire (CDD, intérim ) et le temps partiel ont permis aux entreprises d’ajuster leurs effectifs aux variations de la production tout en conservant leurs salariés titulaires qui bénéficiaient d’une forte protection syndicale et sociale. Parallèlement, l’Etat a créé des « contrats aidés » bénéficiant d’allégement de charges sociales pour inciterles firmes à embaucher certains types de chômeurs (les jeunes, les chômeurs de longue durée...).

b) la flexibilité des salaires

- la persistance du chômage dans les pays industrialisés et notamment en France est mise par les économistes néoclassiques sur le compte de trop fortes rigidités sur le marché du travail (intervention de l'Etat et des syndicats). En période de chômage...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Flexibilité du travail et lutte contre chômage
  • Dans quelle mesure la flexibilité favorise-t-elle l'emploi?
  • Economie, lutte contre le chômage.
  • Economie et lutte contre le chômage
  • La lutte contre le chômage
  • Lutte contre chômage
  • Lutte contre le chomage
  • Quels moyens de lutte contre le chômage ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !