Dans quelle mesure la poésie est-elle un genre efficace pour présenter une critique de la société ?

Pages: 9 (2104 mots) Publié le: 11 février 2014
Introduction

[Amorce] « As-tu oublié que ton libérateur, / C’est le Livre ? » (Hugo). Beaucoup d’écrivains ont mis leur plume au service de la libération de l’homme dans des luttes concrètes – politiques ou sociales. Cependant, parmi les genres littéraires, la poésie est plus souvent associée à l’épanchement des sentiments, aux jeux sur les mots, à l’évasion dans l’imaginaire qu’àl’expression des « idées ». Préjugé que dément pourtant l’existence de nombreux poèmes porteurs d’un message ou même engagés au point que le poète Gabriel Celaya définit la poésie comme « une arme chargée de futur ». [Problématique] La poésie est-elle une « arme » efficace pour défendre des idées et préparer un avenir meilleur que le présent qu’elle critique ? Quelles sont ses spécificités ? [Annonce du plan]Certes, l’écriture poétique a des atouts pour renforcer les idées. Mais ses qualités mêmes ne l’amènent-elles pas à parfois affaiblir les idées ? Sans doute plus propre à persuader qu’à convaincre, la poésie admet mal que l’idée prime et elle s’adresse à un public bien spécifique.
I. Force et atouts de la poésie pour critiquer

Aux heures noires de l’occupation nazie, un groupe de poètes faitentendre sa voix, pour appeler une nation à la dérive à se dresser contre l’oppresseur (certains poèmes seront même déversés par avion sur les populations civiles – bombes de papier, mots explosifs). Est-ce à dire que la poésie a une force particulière pour dénoncer les abus de la société et du monde ?
1. La fonction sociale du poète, être sensible 
et inspiré, pour « crier, accuser, espérer »Homme parmi les hommes avant d’être poète, il ne peut se désintéresser du sort de ses semblables. Son talent lui donne d’autres responsabilités, que rappelle le philosophe Jean-Paul Sartre : « L’écrivain est en situation dans son époque : chaque parole a des retentissements. […] Nous écrivons pour nos contemporains, nous ne voulons pas regarder notre monde avec des yeux futurs, mais avec nosyeux de chair, avec nos vrais yeux périssables. »
Le poète doit agir sur le monde, au moins le faire réagir : « Et c’est assez pour le poète d’être la mauvaise conscience de son temps », dit Saint-John Perse. Hugo, dans « La Fonction du poète », explique pourquoi il est désigné pour critiquer la société : mage, sa mission est de « faire flamboyer l’avenir ».
Comme il est maître des mots,il sait « dire » mieux que le commun des mortels qui n’a du langage qu’une utilisation quotidienne, utilitaire ; il peut donc et doit prêter sa voix à ceux à qui on a confisqué la parole : enfants, peuples opprimés… Pour dénoncer les conditions inhumaines du travail des jeunes enfants au xixe siècle, Hugo « donne » – au sens littéral – la parole à ces pauvres victimes : « Ils semblent dire àDieu : – Petits comme nous sommes, / Notre père, voyez ce que nous font les hommes » (« Melancholia »).

2. La poésie, un genre dense, frappant et divers

Arme, sans doute, mais légère et maniable, la poésie s’accommode très bien de la concision. Le « poème » n’a pas les dimensions d’un essai, et, dense, il n’en devient que plus frappant.
À la concision, la poésie allie la variété : versréguliers, vers libres, prose, calligramme. C’est un genre protéiforme qui joue de tous les registres : souvent lyrique, la poésie peut être pathétique (« La nuit du 4 », Hugo), satirique (voir les textes du corpus) ; elle peut aussi être dramatique pour dénoncer la guerre (« Depuis six mille ans la guerre… », Hugo) ou épique (« Le Mal », Rimbaud).

II. Une magie qui dévoile : mots, images etmusique

Mais ce sont surtout les « outils » dont le poète dispose qui donnent à la poésie son efficacité argumentative. « La poésie est à la fois Musique, Statuaire, Peinture, Éloquence… » (Théodore de Banville).
1. Les ressources du mot et de l’image

La poésie est en effet proche de la peinture et la capacité des deux arts à transmettre des idées est de même nature. La fresque...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Anthologie
  • Pensez-vous que le roman soit un genre efficace pour débattre des problématiques essentielles de notre société passées...
  • La poésie du passé, la poésie du présent
  • Quel intérêt, selon vous présente la forme du conte dans le combat des idées ou dans la critique de la société ?
  • Lettres persanes : " le roman épistolaire est un genre intéressant pour critiquer la société. "
  • Argumentation : le genre le plus efficace
  • Dans quelle mesure l’onu est-elle efficace ?
  • Critique de la société

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !