Dans quelle mesure la poésie vous semble-t-elle particulièrement apte à susciter une remise en question du langage ?

Pages: 7 (1737 mots) Publié le: 14 mars 2010
DISSERTATION : dans quelle mesure la poésie vous semble-t-elle particulièrement apte à susciter une remise en question du langage ?

Pour la poésie au départ, il s’agissait de mettre en forme des rythmes, des rimes, d’imprimer dans l’esprit du lecteur des textes faciles à mémoriser. « Sur », « J’écris ton nom », « j’écris ton nom », « liberté » chante Eluard, les mêmes mots reviennent sanscesse dans le poème « Liberté » et produit une étrange musique comme un appel au combat, à la résistance. « Bien placés bien choisis, Quelques mots font une poésie » écrit Queneau, ce n’est pas aussi simple que cela.

La poésie, un dépassement du langage ordinaire

Un poète c’est avant tout un artiste qui a un moi plus sensible, une connaissance aigue du monde et des hommes, qui essaye de créerun nouvel univers reprenant la signification grecque de la poésie, poien en grec signifiant créer. Cette création s’accompagne d’une modification de la réalité, d’une expression dans une langue originale, inhabituel, plus esthétique, pour forcer le lecteur à réagir, face à lui et face au monde. La poésie est souvent plus impression que compréhension, le poète jouant plus sur la sensibilité quesur la raison. On cite souvent le remplacement par un passant poète du panneau d’un aveugle, « Aveugle de naissance » par «Le printemps va venir, je ne le verrai pas ». Cette phrase contraste avec la simplicité habituelle de ces panneaux pour suggérer des images, des contrastes, un lyrisme avec l’emploi du « je ». Le langage poétique s’oppose au langage quotidien, il est plus personnel, pluscomplet, il fait appel à un effort de compréhension, à l’imagination, à l’utilisation de nombreuses métaphores qu’il faut décoder, à de nombreux synonymes. Pour exprimer des termes ordinaires, l’onde remplacera l’eau par exemple. La poésie remet en cause la syntaxe traditionnelle, le poète joue sur la musicalité, varie les sonorités avec les assonances, les allitérations)

Comme dans cet exempled’allitérations en « s » dans le vers d’Andromaque de Racine «Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur nos têtes». La poésie est souvent un condensé d’écriture, sans même de ponctuation comme chez Eluard, les phrases sont souvent des successions de phrases nominales sans liens, car elles s’adressent à la sensibilité, à l'émotion, plus qu'à la raison, mais elle se veut convaincante, persuasive,exprimant des idées sous-jacentes. La poésie est un condensé d'écriture en peu de mots qui rassemble une grande quantité d'émotions en peu de termes et s’oppose aux autres formes littéraires comme la prose ou le théâtre qui sont souvent de longs développements. Ainsi avec « il a deux trous rouges dans la poitrine » Rimbaud avec son poème « Le Dormeur du Val», nous dépeint en quelques lignes toutel'horreur de la guerre que l'on retrouve dans la littérature en prose dans de longs développements. Le poète cherche à obtenir des associations d'univers différents, végétal, animal, minéral, qui font appel à la sensibilité de chacun, on dira un ciel gris, le poète de ciel gris de cristal, l’ajout du cristal donne à la couleur du ciel grise une autre vision que celle d’un ciel triste.

La poésieutilise aussi son propre langage

On a souvent associé la poésie à une écriture versifiée, il n’en est rien, la poésie utilise les mêmes idées et le même langage que les autres formes de littérature, elle n’est pas la langue d'un autre monde, n’est pas détachée du réel, véhicule les mêmes personnages que les autres formes littéraires en essayant d'utiliser les mots qui vont au plus près des choses.Beaucoup de poètes, Baudelaire, Rimbaud, après s’être exprimés en vers ont utilisé la prose. Mais la réduction syntaxique peut être telle qu’on finit pas ne plus rien comprendre. La littérature a pour but d'exprimer une perception des choses de telle manière que le lecteur la comprenne mais la poésie est particulière en ce sens que le poète crée parfois sa propre langue pour jouer plus...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • En quoi l’écriture littéraire est-elle particulièrement apte à dénoncer les problèmes de société ?
  • question corpus "la poésie sa rime a quoi ? "
  • Poésie romantique, question sur corpus: quel rôle Vicor Hugo donne-t-il à la poési?
  • Questions de langage
  • Dans quelles mesure le taylorisme est il remis en cause
  • La théorie de la relativité remise en question
  • Remise en question de la monarchie absolue
  • Remise en question du développement

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !