De la decentralisation et de son financement

Pages: 44 (10807 mots) Publié le: 5 février 2013
1-1- Problématique
Le débat sur la décentralisation est centré très souvent sur l’aspect politique plutôt que celui de son financement, ce qui n’offre pas à la population haïtienne la possibilité de sortir de cette crise qui perdure depuis plus de vingt-cinq ans. Malgré que les collectivités territoriales sont admises formellement par la loi mère du 29 mars 1987 et que les compétences sontclairement définies couvrant : les services de proximité , les services socio culturels, les services administratifs  et tant d’autres attributions, la question de décentralisation en Haïti est très problématique. Par rapport au constat qui se révèle très hypothétique, Il y a de quoi s'inquiéter pour Haïti où règne l'improvisation et l'incertitude. La misère devient une sorte de tragédie quotidienne.En gros, l'analphabétisme, la pénurie de l'eau, la surpopulation, la dégradation de l'environnement, l'accroissement de maladies infectieuses, l'anti-croissance, bref la mauvaise gouvernance est toujours des défis majeurs à relever.
Les problèmes soulevés ici, relèvent du fait qu’un faible niveau de financement des collectivités territoriales entrave l’exercice des compétences légalementreconnues par la constitution à ces dernières, pour s’assujettir tout bonnement aux caprices politiques des autorités centrales, au détriment d’une éventuelle revitalisation de la vie politique, économique et sociale locale. La question de l'autonomie locale reste théorique, traduite par l'absence de ressources financières suffisantes, l’emprise permanente d’un pouvoir exécutif à tendance fortementdominatrice, un état de dépendance entre les différents niveaux des collectivités les empêchant tout bonnement de fonctionner librement dans les limites fixées par la loi. Pourtant beaucoup sont d’avis que c’est la seule forme d’organisation politico-administrative qui peut favoriser et garantir :
-L’efficacité des services publics dits de base et de proximité.
-L’émergence d’une société civileengagée politiquement et économiquement.
-Enfin, la démocratie participative et une société d’égalité non polarisée.
Or, la situation qui règne dans ce pays se caractérise souvent par ces aspects :
-De nombreuses personnes qui, souffrent, tombent malades, parfois à en mourir à cause de la déserte des services publics dits de base comme l’eau potable, l’électricité et la santé.
-D’une sociétépolarisée basée sur le mépris et l’extorsion des paysans.
-Des municipalités pauvres, démunies, sans moyens financiers et matériels, l’insignifiance de leur capacité d’action, incapable d’exercer leurs compétences.
-En zone rurale, le réseau routier est insuffisant voire inexistant, de nombreuses personnes souffrent de malnutrition et les équipements agricoles sont rudimentaires.
-Des difficultéscroissantes rencontrées dans les villes dues à l’exode rural.
-Des pauvres et illettrés qui n’ont pas d’accès aux informations utiles sur les dangers auxquels ils sont exposés au jour le jour.
L’ampleur des problèmes auxquels on doit faire face, dresse le tableau d’un avenir sombre. Ainsi, les questions posées sont multiples, telles : Les moyens de financement sont-ils suffisants pour permettre auxcollectivités d’être réellement autonomes, et de répondre aux besoins de leur population ? Qu’en est-il de la décentralisation ? Quelles sont les collectivités et leurs compétences ? Quelles sont les sources de financement ? Quels sont les problèmes ou enjeux liés au dispositif de financement ? Comment, face aux difficultés d’opérationnaliser la décentralisation, les décideurs politiques doivents’y prendre pour soulever le fardeau financier ? Le jour viendra-t-il où les collectivités seront autonomes ? Peut-on améliorer la contribution de la fiscalité locale ?
En réalité, l’étude de telles questions relève autant de la conjoncture que du droit. Ces interrogations constitueront les grandes lignes qui nous permettront de comprendre la crise de financement, un problème qui n’est pas...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La décentralisation
  • La décentralisation
  • Décentralisation
  • La decentralisation
  • La décentralisation
  • Décentralisation
  • decentralisation
  • Décentralisation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !