De la sdn à l'onu

Pages: 5 (1052 mots) Publié le: 8 avril 2013
DE LA SDN A L’ONU
Dans le temps et dans l’espace, le monde contemporain a jugé opportun de mettre en place des institutions censées stabiliser le monde et garantir la paix souvent mise à mal par des conflits internationaux. La première, la SDN, défaillante a généré l’ONU. Pourquoi dit-on que l’ONU est née sur les cendres de la SDN ? Sur quoi se fonde-t-on pour estimer que l’ONU est un correctifde la SDN ?
*
* *
A la fin de la 1ère guerre mondiale (1914-1918), le monde est éprouvé par tant d’années d’horreur. Alors se tinrent des conférences de paix dans la perspective de stabiliser le monde. La SDN (Société Des Nations) reste sans conteste un sous-produit de la conférence de Paris (Février 1919). Enpartie solidaire des traités de paix, elle est une trouvaille américaine intégrée à la politique générale du président Wilson qui la prévoyait en son 14ème point. Son siège était à Genève d’où l’expression ‘’esprit de Genève’’ qui est synonyme de l’esprit de paix et de sécurité. La SDN ainsi créée était déjà porteuse dès sa naissance de profondes lacunes préjudiciables à son épanouissement. Si pourcertains elle était un organisme mort-né, pour d’autres elle était tout simplement moribonde. Elle se voulait un havre de paix que trahissaient ses multiples errements. Ainsi, elle avait exclu de son sein les pays vaincus ; ce qui faisait prévaloir la persistance de l’équilibre européen, le principe du directoire : c’est l’absence d’universalité. Le monde était donc géré par les vainqueurs àtravers la SDN qui s’apparentait à un syndicat des vainqueurs, une institution partielle et même partiale. Les vaincus écartés étaient soumis au désidérata vindicatif des victorieux de la guerre. A cela vient se greffer la grande infirmité constituée par l’absence des Etats-Unis.
Principale puissance économique, politique et militaire qui émergea au lendemain de la guerre, les U.S.A, créditeurs del’Europe ne faisaient pas partie de la SDN suite au refus du Sénat américain d’avaliser leur adhésion à l’institution à laquelle les Américains ont paradoxalement œuvré pour sa mise sur pieds. A cette tare, il faut adjoindre l’inexistence d’une force armée au sein de la SDN. Elle était en effet privée d’une force de dissuasion qui devrait veiller à la bonne application des traités de paix. Lacapitalisation de ces lacunes va sans surprise précipiter l’institution dans de profonds tourments.
Déjà face aux agressions fascistes, elle ne put rien dans le déferlement de la violence. Ainsi quand le Japon durement frappé par la crise économique de 1929 cherchera son salut en envahissant la Chine, la SDN ne fera que bénir cette atteinte au principe du droit international. S’inscrivant dans la logiquede violence, l’empire nippon va oblitérer le règlement pacifique des différends internationaux. Seuls les Américains envoient une commission d’enquête (la Commission Lytton) mais sans la moindre condamnation. Cette inertie de la SDN à travers sa ‘’politique du grignotage’’ a permis au Japon d’occuper la moitié de la Chine. Le comble sera atteint quand l’Italie de Mussolini rentrera dans ladanse.
Arrivé au pouvoir depuis 1922, la crise a rendu pénible la politique populiste de Benito Mussolini. Il sera par conséquent obligé de voir à la baisse ses ambitions impérialistes. A la recherche de solutions, il s’en prend à l’Ethiopie et la bataille d’UAL-UAL lui servira de revanche sur la déroute de Adoua. L’arrivée au pouvoir d’Adolf Hitler en Allemagne mettra davantage à nu toute la fallaciecaractéristique de l’esprit de Genève.
Nommé Chancelier en 1933, Adolf Hitler remit en cause le traité de Versailles jugé vergogneux pour l’Allemagne. La recherche de l’ « espace vital » devint alors son leitmotiv. Hitler pour qui la race aryenne (allemande) est celle des seigneurs prôna l’antisémitisme et le racisme. Il proclama ainsi tout haut son instinct impérialiste, son ambition à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • De la sdn à l'onu
  • de la SDN a L'ONU
  • De la sdn à l'onu
  • La sdn à l'onu
  • De la sdn a l'onu
  • De la sdn à l'onu
  • De la SDN à l'ONU
  • De la sdn à l'onu

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !