Depnd-il de nous d'être heureux ?

Pages: 5 (1246 mots) Publié le: 2 janvier 2011
Dissertation de philosophie

Intro :

Quelque chose qui dépend de nous est quelque chose qui se produit comme nous le voulons. Nous voulons bien-sûr tous être heureux, mais pouvons-nous l’être comme nous le voulons ? Si le bonheur, comme l’étymologie du mot l’indique, est ce qui nous arrive de bon ou de bien, il est alors évident qu’être heureux ne dépend pas de nous mais relève uniquement dela chance, du hasard, de la Fortune. Mais on est aussi persuadé qu’il ne faut pas tout attendre de la chance et que l’on a aussi à construire son bonheur, et s’activer pour acquérir tous ces biens qui font, selon nous, notre bonheur : inutile pour cela de faire des rêves extravagants. Si le bonheur ne dépend pas de nous, notre vie morale n'est-elle pas la victime du hasard, entraînant pessimismeet désespoir ? Mais s'il dépend de nous d'être heureux, quelles sont les recettes du bonheur ? Sont-elles seulement accessibles à chacun ? La résolution du problème tourne autour de ce « nous », qui peut désigner le sujet individuel, mais également le membre d'une communauté. Si le bonheur dépend de moi seul, au risque de l'égoïsme, il faudra chercher dans le « nous » sa condition de possibilité.Nous verrons dans un premier temps que le bonheur est ce qui relève du hasard ; de la fortune et qu’il existe des contraintes extérieurs au bonheur. Nous verrons aussi que par un travail sur soi on peut accéder au bonheur ce qui sera notre seconde axe et enfin nous verrons qu’il existe une solution collective au bonheur.
I. Le bonheur est ce qui relève du hasard, de la fortune et de contraintesextérieurs
Le bonheur est en grande partie une question de chance (étymologiquement bon heur = bonne chance) : notre lieu de naissance, notre famille, notre santé, notre richesse, sont autant d'éléments qui ne dépendent pas de nous et qui sont essentiels au bonheur.

En effet, remarquons d’abord que même si le bonheur est intérieur, il dépend tout de même en grande partie des événementsextérieurs. Même l’homme le plus serein du monde aura du mal à être heureux s’il passe une vie entière dans la souffrance et la maladie ! Le bonheur se réduit souvent à une situation : être riche, être en bonne santé. Cela dépend là encore davantage de facteurs extérieurs et matériels.

T : Mais faut-il en conclure que le bonheur dépend uniquement de la chance ? Si c’était le cas, cela serait terrible,car cela voudrait dire que nos actes sont inutiles,
Mais ces facteurs extérieurs suffisent-ils à justifier l’échec du bonheur ? L’homme n’est-il pas responsable de lui-même ?
II/ Par un travail sur soi on peut accéder au bonheur
Il faut d'abord remarquer que le bonheur désigne un état durable, non une simple impression agréable éphémère (= le plaisir).

a) Conception antique du bonheurcomme le travail du sage (Epicurien, Stoïcien)

Le bonheur est réservé aux hommes qui ont réussi à acquérir la sagesse le bonheur.

C’est la satisfaction des désirs, et cela dépend au moins en partie de nous : nous pouvons agir pour essayer de satisfaire nos désirs, surtout si nous nous limitons aux désirs simples (épicurisme), et encore plus si nous ne désirons que ce qui est en notre pouvoir(stoïcisme)

Descartes Il vaut mieux changer ses désirs plutôt que l'ordre du monde.

On peut modifier ses désirs, et ainsi atteindre le bonheur (restriction des désirs ; sublimation ; choisir d’aimer une chose qui n’est pas soumise à la fortune). En particulier on peut placer son bonheur dans le contentement d’avoir bien agi, d’avoir fait ce qu’il fallait, d’avoir « tout donné » (idéestoïcienne).

b) Qu’est ce qui nous rend heureux

Le désir d'être heureux n'est pas un vain désir : certains hommes en témoignent, qui sont heureux, ou savent se rendre heureux, et ils le reconnaissent. Le tout est de bien comprendre ce qui peut nous rendre réellement heureux.

Chez Epictète, le bonheur consiste en l'évaluation de ce qui dépend de nous et de ce qui n'y dépend pas. C'est en...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • dépend il de nous d’être heureux?
  • Suffit il d'etre heureux pour l'etre
  • Y a-t-il un devoir d'être heureux ?
  • Dépend t-il de nous d'être heureux ?
  • Dépend-il de nous d'être heureux ?
  • Est-ce un devoir d'être heureux?
  • Dépend t-il de nous d'être heureux ?
  • Dépend-il de nous d’être heureux ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !