Descartes, la description du corps humain

Pages: 9 (2084 mots) Publié le: 14 mars 2011
LA DESCRIPTION DU CORPS HUMAIN ET DE TOUTES SES FONCTIONS, DESCARTES

Première partie

Préface

«Si on s’était assez étudié à connaître la nature de notre corps et qu’on n’eut point attribué à l’âme les fonctions qui ne dépendent que de lui, et de la disposition des organes», on aurait des préceptes bien plus assurés en médecine.
on attribue plusieurs de nos mouvements à la volonté, quiest un attribu de l’âme, cela nous a poussé à croire que c’est l’âme qui est le principe de tout.
la mauvaise connaissance de l’anatomie et des mécaniques : nous ne pouvons imaginer, après observation de ce qui est extérieur à l’homme, que celui-ci ait assez de ressorts et d’organes pour se mouvoir de lui-même, c’était donc l’âme qui permettait le mouvement puisque le mort a les mêmes organes quele vivant et qu’il ne lui manque que l’âme.

Lorsque nous cherchons à connaître plus distinctement notre nature, nous voyons que notre ame est une substance distincte du corps qui ne nous est connue que parce qu’elle pense : elle entend, veut, imagine, se ressouvient, sent... On ne peut lui attribuer les fonctions de mouvoir le coeur et les artères, digérer les viandes dans l’estomac puisque’iln’y a aucune pensée dans ces mouvements corporels, il y a donc plus de raisons d’attribuer ces mouvements au corps qu’à l’âme.

Lorsque’une partie de notre corps est offensée, elle ne répond plus à notre volonté (notre âme) : le nerf piqué ne réagit plus, et peut même avoir des mouvements de convulsion. Montre que l’âme ne peut exciter un mouvement que si tous les organes sont bien en place; et quesi tous les organes sont bien disposés, le corps n’a pas besoin de l’âme pour produire un mouvement. Donc tous les mouvements qui ne viennent pas de notre pensée, ne doivent pas être attribués à l’âme mais à la seule disposition des organes, et que même les mouvements que nous nommons de volontaires dépendent avant tout du corps puisque si il y a une mauvaise disposition des organes, la volonténe peut rien faire.

Si à la mort tous les mouvements cessent, et que l’âme le quitte, cela vient du fait que le corps n’est plus apte à les produire et que l’âme le quitte alors, et non que c’est l’âme qui est à l’origine des mouvements.

Va décrire le corps comme une machine pour montrer que ce n’est pas l’âme qui est l’origine des mouvements.
la chaleur dans le coeur est comme le grandressort, le principe de tous les mouvements
les veines sont ds tuyaux qui conduisent le sang dans toutes les parties du corps vers ce coeur, où il sert de nourriture à la chaleur qui y est
estomac et boyaux sont de plus grands tuyaux parsemés de plusieurs petits trous par où le suc des viandes coule dans les veines qui le portent droit au coeur
les artères acheminent le sang échauffé et raréfié parle coeur vers toutes les autres parties du corps pour porter chaleur, et nourriture
les parties du sang les plus agitées et vives vont au cerveau comme un vent subtil appellé «les esprits animaux» et dilatent le cerveau, le rendant propre à recevoir les impressions des objets extérieurs, et aussi celles de l’âme, donc etre l’organe du sens commun, de l’imagination, de la mémoire.
les espritscoulent ensuite du cerveau par les nerfs dans tous les muscles, et disposent donc ces nerfs à servir d’organes au sens extérieurs, ils enflent diversement les muscles pour donner le mouvement de tous les membres.

Seconde partie, traite des mouvements du corps et du sang
le mouvement du coeur est dû à la dilatation (raréfaction) du sang qui y parvient, sous l’influence de la chaleur.

Troisièmepartie, traite de la nutrition
c’est le sang artériel qui nourrit tous les membres, il n’y a pas d’autre différences entre les parties fluides et les parties solides du corps, sinon que chaque particule des parties solides (os, chair, nerfs et peaux) se meut beaucoup plus lentement que celles des autres.
les parties solides sont composées de petits filets diversement étendus et repliés, qui...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • le corps humain
  • Corps humain
  • Le corps humain
  • Le corps humain
  • Le corps humain
  • Le corps humain
  • Corps humain
  • Corps Humain

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !