Diderot

854 mots 4 pages
Depuis toujours nous rejetons les civilisations inconnues à nos yeux . Le discourt de Denis Diderot intitulé '' supplément au voyage de Bougainville '' et publié en 1773 apporte des arguments sur cette question . Il s'agit en effet de dénoncer la manière dont les européens voient les autres civilisations , en mettant en scène une forme de discourt d'un vieillard amoureux de son peuple de tahitiens . Ce discourt relèvera donc de la persuasion en faveur des Tahitiens contre une critique des Européens . Pour cela , il conviendra d'abord d'analyser la révolte du vieillard puis l'opposition entre les deux parties .

Nous pouvons parler d'une sorte de révolte du vieillard qui lui, est amoureux de son peuple face aux européens qui pour lui nuisent à son peuple... Dans ce texte on peut voir une alternance continuelle entre '' tu '' qui appartient à Bougainville et ''nous'' qui appartient au peuple des Tahitiens , soit Diderot .
En effet cette alternance signifie une opposition radicale entre les parties confrontées ; comme le montre les oppositions autour du champ lexical du bonheur (lignes 3 & 4)
'' Nous sommes heureux , tu ne peux nuire à notre bonheur '' ainsi qu'une antithèse entre les champs lexicaux de l'agitation et du repos '' va dans ta contrée t'agiter '' ''laisse nous-reposer'' ( lignes 42 43 ) Par cette alternance sur laquelle repose l'argumentation , le vieillard montre en effet une opposition radicale entre deux modes d’existences et de pensées. '' Nous '' témoigne de son indignation et introduit la défense passionnée de son peuple .
Le vieillard utilise la persuasion au service de la dénonciation , en effet il utilise plusieurs procédés comme celui des interprétations directes comme le montre la récurrence de ''tu'' ainsi que la multiplication des phrases injonctives mais encore les phrases exclamatives '' ce pays est à toi !'' ( l.2 ) ''… le vol de toute une contrée !'' ce qui désigne ici l'indignation , la colère . Le vieillard utilise aussi

en relation

  • Diderot
    3905 mots | 16 pages
  • Diderot
    511 mots | 3 pages
  • Diderot
    11954 mots | 48 pages
  • Diderot
    668 mots | 3 pages
  • Diderot
    2655 mots | 11 pages
  • Diderot
    320 mots | 2 pages
  • Diderot
    576 mots | 3 pages
  • Diderot
    371 mots | 2 pages
  • Diderot
    2475 mots | 10 pages
  • Diderot
    1083 mots | 5 pages