Diplôme d'hugues capet pour l'abbé de fleury-sur-loire

2239 mots 9 pages
Diplôme d'Hugues Capet pour l'abbé de Fleury-sur-Loire, Paris, 993

A partir de la fin du 9ème siècle on assiste à l'affaiblissement du pouvoir royal au profit des grands du royaume qui au fur et à mesure de cet effritement profite pour usurper les pouvoirs régaliens qui leur étaient juste délégué pour un temps et a rendre les bénéfices attaché à leur fonctions devenir héréditaire. Le 10 ème siècle est donc marqué par l'autonomie de plus en plus grande et l'affirmation des principautés. La fin du 10 ème siècle est marqué par l'avènement d'une nouvelle dynastie celle des capétien avec la personne de Hugues Capet. Il descend de la ligné des robertiens, fils de Hugues le Grand qui est duc des francs, il est né vers 940 et meurt en 996. A la mort de son père en 956 il doit attendre 4 ans pour que le roi Lothaire accepte de lui rende sa charge ducal. C'est en 987 grâce à l'appuie de l’archevêque de Reims Adalbéron qui a convaincu les grands qui l'est élu roi des francs à Senlis, la même année il est couronné à Noyon. Cette élection se faisant au détriment de l'héritier carolingien Charles de basse-Lorraine. Hugues Capet devra lutter contre lui jusqu'en 991 où il réussit à le faire emprisonner. Mais c'est au tour de la maison de Blois de se soulever contre lui. Tout au long de son règne Hugues Capet n'a de cesse que d'essayer d'asseoir son autorité et faire reconnaître sa dynastie comme celle légitime au sein des terres qui lui furent léguées s'étendant de Senlis à Orléans.

L'un des marqueur de ces tentatives d'affirmation de son pouvoir son les diplômes comme celui ci. Jean Mabillon définit le diplôme comme étant des écrits consignant « soit l'accomplissement d'un acte juridique, soit l'existence d'un fait juridique, dès lors que l'écrit est rédigé dans une certaine forme propre à lui donner validité » .Donc en résumé c'est un acte octroyé par pouvoir royal, celui- ci offrant l'immunité au monastère de Fleury fondé entre 630 et 650 dans le

en relation

  • Article histoire médievale
    28781 mots | 116 pages
  • "Pouvoirs, église et société, france, bourgogne, germanie (888-xiie siècle)", bührer-thierry, deswarte - analyse de l’introduction, de la première partie et du chapitre i de la partie ii
    30341 mots | 122 pages
  • Pouvoir eglise et societe
    43158 mots | 173 pages
  • Resume eglise pouvoirs société
    26088 mots | 105 pages
  • Histoire du Droit
    65022 mots | 261 pages
  • Hhistoire du droit
    22282 mots | 90 pages
  • Institution
    18189 mots | 73 pages
  • Lavaud médiévale
    25189 mots | 101 pages
  • Histoire des instit
    51024 mots | 205 pages
  • Histoire de la justice
    29836 mots | 120 pages