disertation

1177 mots 5 pages
Le terme " la religion est l'opium du peuple " est tiré d'un ouvrage de Karl Marx " critique du droit politique hégélien " avec l'ouvrage l'idéologie allemande et l'annexe la sainte famille critique implacable de l’œuvre d'Eugène Sue, les mystères de Paris, " la sainte famille " Karl Marx règle ses comptes, selon son expression avec l'idéologie de la société celle de la grande bourgeoisie. Il estime que toute critique de la société commence par celle de la religion. Mais voici l'extrait du texte de Marx en relation avec l'opium du peuple : " La religion est la théorie universelle de ce monde, sa somme encyclopédique, sa logique sous forme populaire, son point d'honneur spiritualiste, son enthousiasme, sa sanction morale, son complément solennel, le fondement universel de sa consolation et de sa justification. Elle est la réalisation fantasmagorique de l'essence humaine parce que l'essence humaine ne possède pas de réalité véritable. lutter contre la religion, c'est donc indirectement lutter contre le monde dont la religion est l'arôme spirituel. la détresse religieuse est, pour une part, l'expression de la détresse réelle et pour une autre, la protestation contre la détresse réelle. La religion est le soupire de la créature opprimée, la chaleur d'un monde sans cœur comme elle est l'esprit de conditions sociales d’où l'esprit est exclu. Elle est l'opium du peuple. Abolir la religion en tant que bonheur illusoire du peuple, c'est exiger son bonheur réel.Exiger qu'il renonce aux illusions sur sa situation c'est exiger qu'il renonce à une situation qui a besoin d'illusions. la critique de la religion est donc en germe la critique de cette vallée de larmes dont la religion est l'auréole. " J'ajouterai que Lénine estimait que la religion était la philosophie à la portée des masses à partir de sa propre critique de l'ouvrage d'Eugène Sue, les mystères de Paris qui était selon Marx le bréviaire du socialisme chrétien qui est lui même le dépit de l'aristocratie trempé dans

en relation

  • La disertation
    508 mots | 3 pages
  • Disertation
    351 mots | 2 pages
  • Disertation
    2031 mots | 9 pages
  • Disertation
    330 mots | 2 pages
  • Ma disertation
    965 mots | 4 pages
  • Disertation
    1353 mots | 6 pages
  • Disertation
    629 mots | 3 pages
  • Disertation
    258 mots | 2 pages
  • Disertation
    426 mots | 2 pages
  • Disertation
    2846 mots | 12 pages