Dissert

2101 mots 9 pages
De nombreux philosophes on réfléchit, exposé des thèses, sur la question de la compatibilité de la liberté et du bonheur. Le mot « liberté » vient du latin « liber », qui signifie « qui n’est pas esclave ». La liberté peut être définie comme le fait de n’être soumis à aucune contrainte qui viendrait entraver nos désirs. On définit une personne libre comme une personne se possédant elle-même. Le bonheur, lui, est défini comme un état de satisfaction complète et durable. Il est l’objectif de chaque homme, le bonheur est universellement recherché. La notion de bonheur est liée à la notion de désirs. Le bonheur est défini comme la rencontre entre le désir et la réalité extérieure. A l’inverse du malheur, qui lui, est la rencontre entre le désir et ce qui l’empêche. La liberté donne-t-elle, en fait, lieu au bonheur et donc par cela le bonheur dépend-t-il de la liberté ? Ou, alors, la liberté fait-elle obstacle au bonheur et donc dénature cette notion de bonheur que les hommes recherchent ? Ou, finalement, notre bonheur dépend-t-il non pas de notre liberté, mais de celle des autres ?

Premièrement, peut-on réellement dire que la liberté donne lieu au bonheur ? Et peut-on réellement vivre avec l’idée que le bonheur dépend de la liberté ?
Tout d’abord, nous pouvons parler de l’œuvre de Platon, Gorgias. Dans cette œuvre deux personnages débattent : Calliclès et Socrate. Chacun expose et confronte sa thèse sur la liberté et le bonheur à celle de l’autre. La thèse que soutient Platon est celle que défend le personnage de Socrate. Extrait : « Voilà, si l’on veut vivre comme il faut, on doit laisser aller ses propres passions, si grandes soient-elles, et ne pas les réprimer.» Selon le personnage de Calliclès nos sommes au service de nos passions et nous devons tout faire pour les assouvir. Le sage est, selon lui, esclave car il se contraint, il réprime certaines de ses passions. Celui-ci conclut donc, que, puisque le sage se contraint il n’est pas libre, c’est un homme esclave

en relation

  • Dissert
    383 mots | 2 pages
  • Dissert'.
    274 mots | 2 pages
  • disserte
    3713 mots | 15 pages
  • Dissert
    677 mots | 3 pages
  • Dissert
    874 mots | 4 pages
  • Dissert
    863 mots | 4 pages
  • Dissert
    1614 mots | 7 pages
  • Dissert
    1545 mots | 7 pages
  • Dissert
    2135 mots | 9 pages
  • dissert
    1704 mots | 7 pages