Dissertation art poetique de nicolas boileau

635 mots 3 pages
L’Art poétique de Nicolas Boileau est un poème didactique de onze cents alexandrins classiques qui parait en 1674. Il traite des règles fondamentales de l'écriture en vers classiques, et de la manière de s'approcher au plus près de la perfection et des règles classiques. Premièrement, nous allons voir en quoi Boileau suis les règles du classicisme et deuxièmement, nous allons voir quel est la conception de Boileau concernant l’art poétique.

Le Classicisme est fondé sur la raison, on se défie du fantastique et on procède grâce à la logique. Cela est visible grâce aux champs lexical de l’honneur qui est en correspondance avec la méthode du classicisme: « révérée », « sacrée » et « divin ». De plus, au vers 3, il y a la restriction de l’expression qui est exprimer en comparant tout autre méthode d’écriture que le classique comme étant un “son mélodieux » qui est un « terme impropre ». Enfin, Boileau explique que sont « esprit n'admet point un pompeux barbarisme » afin d’expliquer que seules la raison n’est pas barbare a ses oreilles.

Ensuite, le classicisme est symétrique. Les vers sont écrit en alexandrins, généralement diviser en deux afin d’être séparer en deux hémistiches. Cette séparation produit un rythme d’harmonie ce qui est en faveur de Boileau qui essaye de convaincre le lecteur de la spectacularité du classicisme : « En vain vous me frappez/ d'un son mélodieux, Si le terme est impropre, /ou le tour vicieux ». Des chiasmes sont souvent retrouvé au cours de la lecture du poème comme au vers 14 et 15 : Dans un pré plein de fleurs lentement se promène, Qu'un torrent débordé qui, d'un cours orageux ». Boileau parle de fleurs, de la nature et présente une image gaie, puis passe à un torrent débordée et à une scène orageuse qui crée un contraste entre les deux idées.

De plus, Boileau s’exprime de manière brève et précise. Il critique ce qu’il ne faut pas faire en faisant apparaître le champs lexical de l’écriture, « écrits », « langue » « mot » « écrivain

en relation

  • Les succès d'une pièce de théâtre selon boileau
    2160 mots | 9 pages
  • Querelle
    1603 mots | 7 pages
  • Sujet Prague
    2569 mots | 11 pages
  • Dissert 'dans un roman frivole...'
    792 mots | 4 pages
  • Corpus sur l'inspiration poétique.
    2024 mots | 9 pages
  • Bac ES/S
    446 mots | 2 pages
  • dissert théatre
    1321 mots | 6 pages
  • En quoi tient le succès de la représentation théâtrale ?
    1728 mots | 7 pages
  • Dans quelle mesure chacune des trois scènes du corpus répond-elle aux principes d'art dramatique énoncés par boileau dans son art poétique ?
    1188 mots | 5 pages
  • Analyse d'un extrait du chant iii de nicolas boileau
    2397 mots | 10 pages