Dissertation: dans quelle mesure la poesie permet-elle le depassement d’une epreuve ?

Pages: 5 (1218 mots) Publié le: 26 février 2011
DISSERTATION : DANS QUELLE MESURE LA POESIE PERMET-ELLE LE DEPASSEMENT D’UNE EPREUVE ?

De tout temps, les écrivains utilisent la poésie afin de transmettre un message: tantôt elle représente l'arme du poète pour mener un combat d'idées, tantôt elle a simplement pour visée de relater une période de la vie de son auteur ou de communiquer ses sentiments à travers un texte en vers. En effet, lapoésie est l’art de combiner les sonorités, les rythmes, les mots d’une langue afin d’évoquer des images, suggérer des sensations et des émotions. Nous nous posons alors la question suivante : « Dans quelle mesure la poésie permet-elle le dépassement d’une épreuve ? ». Certes le poète peut sublimer sa peine dans ses vers et permettre de s’évader, mais la poésie travestit la peine et la renduniverselle.

La poésie est tout d’abord une extériorisation des sentiments. De nombreux poètes se sont emparés de leur plume afin de relater leur expérience personnelle douloureuse. Hugo pour crier sa peine d'avoir perdu sa fille Léopoldine écrit Les Contemplations pour catalyser ses émotions, du Bellay, lui, pour exprimer sa nostalgie de sa terre natale, Apollinaire pour conjurer sa disparitionprobable sur le front, etc. La poésie peut se montrer très efficace pour aider le poète à dépasser une épreuve difficile. Le registre lyrique peut être d'un grand secours pour le poète. En effet, ce registre, qui passe par des comparaisons, des évocations de la nature, ainsi que par des évocations des sentiments du poète, permet de voiler le caractère insoutenable et horrible de certainsévénements tragiques. Ainsi le poète a moins de mal à « ouvrir son cœur » ce qui lui permet, au fil de l'écriture des vers, de ne plus voir la réalité telle qu'elle est et, petit à petit, de soigner toutes ses plaies. Comme Alfred de Musset le dit : « Les plus désespérés sont les chants les plus beaux, et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots. », dans Le Pélican.
Pour Baudelaire, la poésie estutile mais selon l’ordre du cœur plus que selon celui de la raison « Elle n’a pas d’autre but qu’elle même ». La poésie est une sorte de catharsis, elle se dessine comme vitale pour l'homme. Vitale, car elle offre au poète la possibilité d'échapper à sa souffrance et car elle magnifie l'adversité et la souffrance. Elle permet donc un « dépassement » des épreuves en ce qu'elle les sublime, quellessoient : morales, physiques, intellectuelles, métaphysiques, individuelles ou collectives. La poésie devient une forme de survie. Plus que de la dire, elle permet à l'auteur de surmonter les épreuves qu'il rencontre. L'écriture prend alors une fonction thérapeutique: il s'agit d'écrire pour soulager son cœur, d'écrire pour guérir la douleur. Prenons comme exemple, Du Bellay. Etant jeune poèteambitieux, il décide de faire carrière à Rome. Mais les splendeurs romaines qui l'avaient attiré n'étaient qu'illusion. Ainsi, il prend la plume pour dire son mal du pays. Dans le sonnet en alexandrins « Heureux qui comme Ulysse ... », tiré des Regrets, il chante la beauté de son « petit village » et peint son envie de revenir auprès de sa terre natale.
On dit fréquemment que la poésie est lareprésentation du beau ; mais en réalité, l’essence même de la poésie est sa capacité à exprimer les sentiments profonds du poète, que ceux-ci soient gais ou tristes. En effet grâce à sa structure, à ses sonorités, à son rythme, son champ lexical, le poème nous livre presque l’âme du poète sur papier, car chaque mot utilisé est étudié à la perfection par l’auteur afin de magnifier et transcendersa peine. Par exemple, dans le poème de Baudelaire, Chant D’Automne, extrait du recueil Les Fleurs Du Mal, le locuteur métaphorise l’angoisse, la souffrance et la mort par l’hiver, saison glaciale et monotone. La douleur du poète peut être transcendée et sublimée dans chacun de ses vers.
Le poète use de formes préétablies, puisque le poète vise un lectorat, son discours est nécessairement...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Vous vous demanderez dans quelle mesure la poésie permet le dépassement d'une epreuve
  • Dans quelle mesure la poésie permet-elle le dépassement d'une épreuve?
  • Dans quelle mesure la poésie permet-elle le dépassement d’une épreuve ?
  • dans quelle mesure la poesie permet le dépassement d'une epreuve
  • Dans quelle mesure la poésie permet-elle le dépassement des épreuves
  • La poésie permet t-elle le dépassement d'une épreuve
  • La poésie permet le dépassement d’une épreuve
  • La poésie permet le dépassement d'une épreuve

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !