Dissertation histoire

Pages: 5 (1045 mots) Publié le: 19 mars 2013
Plan détaillé d’un commentaire d’un extrait de l’acte III, scène 4 de l’École des Femmes de Molière. 1) a) Un renversement de situation s'opère dans Agnès : Les propos d'Horace introduisent une péripétie: Horace révèle à Arnolphe la présence d'une lettre d'Agnès accompagnant le pavé. Il y a péripétie dans la mesure où la situation s'inverse pour le personnage principal. Arnolphe, se croyantmaître du jeu, attendait d'Horace la confidence de l'échec de ses entreprises amoureuses ; avec la révélation de l'existence de la lettre, Amolphe apprend qu'Agnès a trompé sa vigilance. Elle est passée de l’obéissance soumise à une forme de résistance et de refus. b) Horace désigne-t-il par «tendresse innocente» et «ingénuité» la même réalité qu'Arnolphe?: Avec la révélation de l'existence de lalettre, Amolphe apprend qu'Agnès a trompé sa vigilance. Arnolphe perd la maîtrise réelle de l'action, le trompeur est trompé et risible. Horace souligne inconsciemment ce renversement de situation : « Et qu'abuse à ses yeux, par sa machine même / Celle qu'il veut tenir dans l'ignorance extrême ! ». c) L’ingénuité et l’innocence sont devenues ingéniosité, c’est cette transformation que laisse entendreHorace, quand pour Arnolphe ces deux termes doivent rimés avec stupidité. Pour Arnolphe, l'innocence et l'ingénuité d'Agnès résident dans une ignorance et une passivité absolues; c'est en niant Agnès qu'il s'affirme en tant que personnage (comme nous l'avons vu dans l'étude de la scène 5 de l'acte II). Pour Horace, innocence et ingénuité sont synonymes d'un savoir issu de la « pure nature ».L'attitude du séducteur (signalée précédemment) est ici démentie car Horace reconnaît l'existence d'une nature féminine : on renonce à la conception galante selon laquelle la femme jouit d'une liberté toute négative (« j'en mourrais de déplaisir »). 2) a) Quel type de phrase, quels réseaux lexicaux expriment l'émerveillement d'Horace devant les pouvoirs de l'amour ? : L'émerveillement d'Horace s'exprimepar une série de questions oratoires (phrases interro-négatives) adressées à Arnolphe (v. 9 à 16), par le recours au réseau lexical de l'étonnement (« miracle », « j'admire », « surpris », « étonnantes », « n'admirez-vous point », etc.), par l'usage de l'impératif « dites » (fonction phatique du langage plus encore qu'impressive). Le réseau lexical de l'étonnement est relayé par celui de la ruse(« aiguiser les esprits », « tour », « adresse d'esprit ») qui, étant inattendue de la part d'une innocente, suscite l'étonnement. b) puis sa joie devant la mise en échec de son rival?: Dans la seconde réplique d'Horace, la joie devant la mise en échec de son rival est mise en évidence par la structure de la phrase : une longue phrase complexe (7 vers), principale nominale exclamative (« Cethomme... ») complétée par une série de trois relatives (deux juxtaposées et la troisième coordonnée), relatives elles-mêmes assorties d'une conditionnelle (« comme si... ») et d'une autre relative (« Celle qu'il veut tenir »). L'accumulation des subordonnées traduit la jubilation d'Horace qui prend plaisir à se remémorer les détails de la péripétie. La répétition du verbe « rire » (quatre fois) et del'adjectif « plaisant » (trois fois) nous renseigne sur la nature de la satisfaction du personnage. Horace est un spectateur assistant à un divertissement. Le vocabulaire convoqué est celui du théâtre, du plaisir que procure le spectacle comique (« Trouvez-vous pas plaisant de voir quel personnage / A joué mon jaloux dans tout ce badinage? »). Pour Horace, l'entreprise de séduction est un jeu, Agnèsn'est qu'un objet de conquête (ce qui correspond à la dégradation dans la comédie de l'idéal héroïque). c) Comment Horace explique-t-il les changements opérés dans Agnès ?

Agnès va vers Horace en vertu d'une conscience personnelle (ce qu'Horace appelle la « nature »). C'est le « je ne sais quoi » mentionné par Agnès au vers 7 de la scène 5 de l'acte II. Elle se laisse porter par le désir...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dissertation histoire
  • Dissertation histoire
  • Dissertation Histoire
  • Dissertations histoire
  • Dissertation histoire
  • Dissertation histoire
  • Dissertation histoire
  • Dissertation histoire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !