Dissertation la bruyère

1148 mots 5 pages
Au XVIIe siècle , la manière de s'exprimer , à la cour de Louis XIV par exemple , prend une importance démesurée dans le jeu social : témoin le mouvement des Précieuses , dont s'est moqué Molière . Parallèlement , l'écriture , via les fables ou les caractères illustre un impératif qui lie l'art au savoir : « docere ,placere ,movere ». La Bruyère est en accord avec son temps lorsqu'il définit à l'expression parlée et écrite une vocation définie , qui est l'éducation : cette vocation prend la valeur d'un devoir (''on doit …''). Dans cette citation , ''parler'' et ''écrire'' semblent synonymes : l'écriture doit être le reflet de l'expression , l'expression doit être aussi parfaite et soignée que l'est l'écriture .
Le mot ''instruction'' est cependant surprenant ; s'il signifie « délivrance d'un savoir précis » , « information » , il limite beaucoup la littérature , et dans ce cas cette déclaration de la Bruyère réduit beaucoup la vocation de la grande majorité des textes poétiques ou littéraires.
Dans quel sens peut on comprendre cette vocation assignée à la littérature ?

I.Un idéal des Lumières : ''savoir'' grâce à la littérature .

Dans ce texte , qui date de la deuxième moitié du XVIIe siècle (1688) La Bruyère se montre pleinement en accord avec son temps : l'un des impératifs de la littérature est le triptyque : docere , placere , movere : instruire , plaire , émouvoir . L'enjeu est d'allier dans l'écriture un enseignement essentiel à une forme soignée (''plaire'') qui en même temps touche le lecteur (''émouvoir'') . Les Fables de La Fontaine sont caractéristiques de cette vision de la littérature : elles sont poétiquement très travaillées (écrites en rimes riches ) avec des jeux de rythme qui empêche le lecteur de s'ennuyer ; et elles délivrent toutes un enseignement , en mettant en garde contre les dangers de la société ; côtoyer plus important que soi ( Le pot de terre et le pot de fer ) , ne pas se satisfaire de ce qu'on obtient ( Le Héron ) …
A

en relation

  • Dissertation la bruyère
    1247 mots | 5 pages
  • La bruyère dissertation
    2507 mots | 11 pages
  • Français dissertation et la bruyere
    571 mots | 3 pages
  • Dissertation jean de la bruyère
    1024 mots | 5 pages
  • Litteratu française
    2312 mots | 10 pages
  • corr_bacblanc_argu
    1172 mots | 5 pages
  • Le détour par l'autre
    1585 mots | 7 pages
  • la bruyere sternberg et Voltaire corpus dissert...
    404 mots | 2 pages
  • L'apologue (dissertation
    1997 mots | 8 pages
  • fatimata fall
    347 mots | 2 pages