Dissertation : le doute selon boris vian

Pages: 5 (1078 mots) Publié le: 16 octobre 2012
Dissertation
« Une solution qui vous démolit vaut mieux que n’importe quelle incertitude. » Boris Vian
Boris Vian énonce ici une affirmation péremptoire avec laquelle on n’est pas forcément d’accord. Nous allons montrer que de nombreux domaines de l’activité humaine vivent l’incertitude de manière radicalementdifférente.
Peut-on être heureux lorsque l’on vit dans le doute ? A l’opposé, l’humanité peut-elle progresser en occultant toute incertitude ?
Mais de quelle incertitude s’agit-il ?
Incertitude. Du latin ‘’incertus’’, qui n’est pas fixé, déterminé à l’avance : un événement est dit incertain lorsqu’on ne peut le prévoir en se projetant dans l’avenir. L’incertitude amène au doute, que ce soitle doute intellectuel, scientifique ou artistique. A l’extrême se trouve le doute destructeur, la crainte irraisonnée d’une catastrophe, qui mène à la panique.
Vian déclare préférer une solution, aussi néfaste qu’elle puisse être, au vagabondage panique des pensées négatives induites par l’incertitude.
« Les convictions et les doutes sont les deux faces d’une même monnaie » disait NeguibMahfouz, écrivain égyptien et prix Nobel de Littérature en 1988. Mais vaut-il mieux une solution qui vous détruit, au risque d’en perdre la vie, qu’un doute, une incertitude, qui vous bloque dans vos décisions ?

Une solution pour chaque problème ?
Une solution lève l’incertitude, elle résout le problème, même si elle s’avère destructrice.
Ainsi, l’expression « ôtez-moi d’un doute » montrebien que, naturellement, l’être humain n’aime pas douter. Boris Vian, dans son combat contre le doute et les incertitudes, est même allé jusqu’à collaborer avec le fantasque Institut de Pataphysique (science des solutions imaginaires) créé en 1948 à Paris. Il y retrouvait, entre autres brillants esprits, Raymond Queneau, lui aussi adepte des solutions imaginaires telles que le ‘’gidouillographe’’ou le ‘’pianocktail’’. C’est à cette époque qu’il écrit, dans son livre l’Herbe Rouge paru en 1950, qu’ « il vaut mieux être déçu que d’espérer dans le vague ».
Faisons à présent un lien avec les situations contemporaines : imaginons qu’un enfant ait disparu. Situation tragique : après les heures d’angoisse et d’incertitude, les parents seront quasiment soulagés de le savoir retrouvé, même mort…La solution, destructrice car elle met fin à l’espoir, a au moins l’avantage de lever l’incertitude. Les parents pourront faire leur deuil, au lieu d’attendre et de se ronger les sangs en doutant.
Autre situation : quelqu’un apprend que sa famille a disparu pendant un voyage touristique en Amérique du Sud. Cette personne sera elle aussi soulagée de recevoir une demande de rançon, même ruineuse,car elle lève au moins l’incertitude sur la survie des proches : ils sont vivants !
Enfin, dans ‘Oscar et la dame rose’ d’Eric-Emmanuel Schmidt, on se demande tout au long du livre si le jeune cancéreux va survivre, s’il va rencontrer Dieu à qui il écrit quotidiennement. Cette incertitude nous pousse à continuer la lecture. Lorsque le jeune héros meurt brutalement, d’une seule phrase au débutd’un chapitre, cette nouvelle certitude nous démolit, car le livre, comme la vie du garçon, va s’arrêter. C’est une solution destructrice à l’intrigue du roman.

L’incertitude comme règle de vie ?
Ce dernier exemple montre par ailleurs que les univers créatifs (poésie, art, littérature, ...) se nourrissent plus d’incertitudes que de solutions établies. Ainsi, le déterminisme (tout est écrit àl’avance) et la notion de destin inéluctable s’opposent à la liberté de créer et au champ d’expérimentation rendus possibles par l’absence de solutions prédéterminées.
En matière de croyances religieuses, le doute est extrêmement présent : il est un élément fondateur de la foi. Par exemple, nulle preuve n’existe de la vie de Jésus ou des circonstances de Sa mort. Et pourtant, des millions de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dissertation boris vian
  • Dissertation sur « l'écume des jours » de boris vian
  • boris vian
  • Boris vian
  • Boris vian
  • Boris vian
  • boris vian
  • Boris vian

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !