dissertation philo : faut-il etre tolérant?

Pages: 6 (1464 mots) Publié le: 3 novembre 2014
Faut il être tolérant?


Il peut sembler que le principe de tolérance soit à la fois une évidence et une absurdité. Cette attitude peut sembler paradoxale mais elle n'est pas sans fondement : d'un côté, la tolérance, d'un point de vue moral nous parait être une évidence dans la mesure où chaque être humain à le droit à la tolérance mais aussi le devoir de tolérer. D'un autre côté ilparait improbable de pouvoir tolérer les conduites qui nous apporte dégoût, répulsion voire même celles que nous savons intolérables. Faut-il être tolérant? Le problème est le suivant : si il n'existait pas de tolérance nous vivrions dans un monde sans respect qui pourrait mener au fanatisme. En revanche devons nous tout tolérer, y compris ce qui nous parait intolérable? Comment concilier ledevoir de tolérance et l'idée qu'il faut réagir face à certaines opinions et ne pas les tolérer? Et où fixer la limite entre ce qui est tolérable et ce qui ne l'est pas?




La tolérance peut sembler comme une vertue essentielle pour vivre en communauté. En effet elle est un principe moral important qui consiste à accepter et à respecter des idées, des sentiments, des manières d'agirdifférents des siennes.

La tolérance est fondée sur le principe du respect. Dans le monde civilisé où nous vivons, chaque personne est une dignité à respecter. Comme l'indique la déclaration universelle des droits de l'homme, “tous les hommes naissent libres et égaux en droit”, ainsi chacun a le droit d'être respecté mais aussi le devoir de respecter l'autre comme il l'est mentionnédans l'article 29 : “assurer la reconnaissance et le respect des droits et libertés d'autrui”.
Pour ce qui est des cultures, chacune d'entre elles est différente, mais aucune d'entre elles n'est supérieure à une autre étant donné que le critère de jugement diffère. Par exemple de notre point de vue occidental, une personne barbare est une personne vivant dans une société qui ne nousparait pas civilisée, du fait du peu de progrès technique, alors qu'inversement, si l'on prenait un autre critère de référence tel que la survie dans un milieu hostile, notre société paraitrait surement moins civilisée. C'est le relativisme culturel  qui est la thèse selon laquelle les croyances et activités mentales d'un individu sont relatives à la culture à laquelle appartient l'individu enquestion. Nous nous devons donc de tolérer chaque culture, dans un monde fait de multiculturalisme où chacun a sa propre religion, ses propres idées de penser,... Ainsi, toutes les opinions se valent et on le droit d'être exprimées.
Les différentes façons de penser permettent une avancée dans la réflexion, la recherche de la vérité. En effet, aucune vérité n'est absolue mais il faut tendrevers, c'est pourquoi sans ouverture d'esprit, sans confrontation des idées, celle-ci serait difficile à atteindre. De plus cette tolérance permet un progrès dans les sciences, car les scientifiques doivent travailler en équipe et accepter les hypothèses qui ne sont pas forcément les leurs et parfois les remettre en cause ou accepter leur fausseté pour leur permettre d'avancer dans leurs recherches.La tolérance n'est pas simplement un droit mais un devoir d'après Kant et son principe de l'universalisme. En effet il pourrait exister un monde où l'intolérance existe, c'est le notre, mais un monde qui serait régit par le devoir d'intolérance serait impossible. Ainsi, si l'on soumet cette maxime au test rationel de la logique pour voir sa capacité à être universalisé sanscontradiction, nous remarquons bien qu'elle ne passe pas le test, l'impératif cathégorique étant : “agis uniquement d'après la maxime qui fait que tu peux vouloir en même temps qu'elle devienne une loi universelle. Il parait impossible que l'intolérance devienne une loi universelle, c'est pourquoi nous nous devons d'être tolérants.




La tolérance va de soit, sans elle le monde pourait courir...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Faut il être sceptique pour être tolérant?
  • Faut-il etre septique pour etre tolérant
  • Faut-il être septique pour être tolérant?
  • Faut il être sceptique pour être tolérant
  • Faut il être indifférent pour être tolérant ?
  • Dissertation de philo : faut-il désirer l'impossible ?
  • Faut il se battre pour être reconnu par les autres? [philo]
  • Dissertation : faut-il supprimer le désir pour être heureux ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !