Dissertation philosophique comparé entre les fourmis et les hommes

Pages: 11 (2697 mots) Publié le: 2 mai 2010
I.Individualité : Chez les humains 
Propriété privée, égalité à la naissance, liberté de choisir, liberté de penser, valorisation de certains.
Chez les fourmis
Pas de notion d’individualité (à vérifier), prédétermination du rôle dans la société (castes), pas de propriété privée, égalité dans la valorisation : aucune
II. Solidarité : Chez les fourmisBase de la société, trophallaxies, faibles continuent à travailler malgré tout (pas de douleur).
Chez les humains
Pas automatique sauf dans la famille, égoïsme, quand même aide des plus faibles, pression du groupe.

III. Travail : Chez les humains
Liberté de choix de travail, récompense au mérite

Chez les fourmis

Travailde groupe (porter nourriture), castes, seul récompense du mérite : survie de la société.

Conclusion : Fourmilière : être humain ; soldats : anticorps, globules blancs ; ouvrières : organes divers ; reine : cellules souches ; mâles : organes reproducteurs

Introduction : La fourmi rousse, Formica Rufa, désigne un complexe d’espèces de fourmis forestières qui vivent dansl’hémisphère Nord y compris dans le cercle polaire. Ces espèces font partie des plus sociables des fourmis, comme leurs congénères ce sont des insectes. Les insectes sont formés de trois parties : une tête, un thorax et un abdomen. Ils possèdent 6 pattes, 4 ailes (atrophiées chez les fourmis) et 2 antennes. Ces antennes sont le moyen de communication privilégiée chez les fourmis. Elles échangent des informationspar le biais de phéromones. Le romancier Bernard Werber imaginera une machine, appelée Pierre de Rosette qui fera le lien entre les fourmis et les humains justement grâce aux phéromones (dans le tome 1 de Les Fourmis chapitre 4, lorsque Jonathan atteint le laboratoire souterrain p281 à 284). Les fourmis font partie des plus anciens animaux encore vivants sur Terre, descendant des guêpes, en effetelles sont apparues il y a entre 140 et 168 millions d’années et on depuis colonisé tous les espaces terrestres.
Les hommes, Homo Sapiens, sont les derniers représentants du genre homo, de la famille des hominidés. Ce sont des mammifères, ils ont eux aussi colonisé toute la surface du globe terrestre. Les humains sont des animaux sociables en général et sont considérés (par eux-mêmes) commela plus intelligente des espèces sur Terre. Un mammifère est un animal vivipare (sauf pour l’ornithorynque et l’échidné à long bec) qui allaite ses petits. Leur principal moyen de communication passe par la parole. Homo Sapiens est apparu sur Terre il y a 200 mille ans. Nous allons voir en quoi le système myrmécéen est il différent de la société humaine et ce à travers trois critères : la façondont est perçue l’individu, le principe d’entraide et la notion du travail respectivement chez la fourmi et chez l’humain.

I.Individualité Chez les humains
Chez les humains l’individu est le fondement de la société, pour Paul Veyne, l’individu « n’est pas une bête dans le troupeau ; c’est au contraire un être qui attache du prix à l’image qu’il a de lui-même » (Sur l’individu (p.7,Collectif, Le Seuil)). Chaque homme est indépendant des autres, dès la naissance l’enfant est éduqué par ses parents et ainsi chaque Homme recevra une éducation différente. De plus, l’homme ayant une mémoire relativement bien développée, il peut ainsi tirer des conséquences de ses échecs et de ses réussites passées, la différence d’histoire entre chaque homme explique ainsi en partie les divergencesd’opinions et de systèmes de valeurs. La liberté de vote par exemple permet de faire des choix, d’être le directeur de sa propre vie. De plus, l’homme fait partie des rares animaux qui, lorsqu’il se voit dans un miroir se reconnaît, il a donc une perception de lui même, même si celle-ci n’apparaît qu’au bout de 9 mois après la naissance du fait de la maturation du cerveau et du psychisme du...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • dissertation la paix entre les hommes
  • Sujets de dissertation philosophique • « il peut y avoir conflit entre hommes de religion à l'esprit fragile et hommes de...
  • Relations entre les fourmis et les champignons
  • Dissertation philosophique
  • Dissertation Philosophique
  • Dissertations philosophiques
  • La dissertation philosophique
  • dissertation philosophique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !