Dissertation sur les grandes crises de la guerre froide

Pages: 36 (8777 mots) Publié le: 4 août 2012
CHAPITRE I : LES ORIGINES DE LA PHILOSOPHIE

Introduction

L’introduction générale à la philosophie sera divisée en trois chapitres. Dans le premier, nous analyserons les origines de la philosophie. Dans le deuxième, nous examinerons les grandes interrogations philosophiques que sont la métaphysique, l’anthropologie et l’axiologie. Et dans le troisième, nous aborderons la spécificité de laréflexion philosophique.
Dans le premier chapitre, nous allons tenter de définir la philosophie et poser le problème de ses origines. Il s’agit, en effet, de deux questions inséparables. Car dire les origines de la philosophie suppose que l’on ait une idée de ce qu’elle est. Inversement, définir la philosophie, c’est déterminer les raisons qui l’on vu naître. Pour les historiens, la philosophieserait apparue au 6ème siècle avant Jésus Christ dans la Grèce antique. Il y avait, dans la cité grecque, certaines conditions politiques, économiques et sociales qui favorisaient la réflexion philosophique et qui expliquent justement l’apparition de cette discipline. Toujours dans le premier chapitre, après avoir dégagé les conditions d’émergence de la philosophie, nous ferons brièvement l’histoirede la philosophie en évoquant quelques figures emblématiques et des courants philosophiques qui ont marqué l’histoire de cette discipline.

I- Tentative de définition de la philosophie

Tenter de définir la philosophie, c'est déjà philosopher. Tout le monde est un philosophe potentiel : nul besoin de s'appeler Socrate, Platon ou Aristote pour philosopher, seul compte l'amour de la réflexion,de la remise en question et du questionnement. À la différence des sciences humaines, des sciences naturelles et des sciences formelles auxquelles elle a été intimement liée, la philosophie n'a pas d'objets d’étude propre. Elle s’intéresse à tout, mais elle a toutefois une prédilection pour certains domaines telles que la logique, l’éthique, la métaphysique, la philosophie politique et la théoriede la connaissance.
La définition de la philosophie demeure un sujet controversé. Car il y a autant de courants philosophiques que de philosophes, ce qui rend impossible une définition unanime, acceptée par tous. Les difficultés à définir la philosophie sont, en outre, de nature épistémologique, car il est difficile de délimiter rigoureusement les méthodes, les thèmes et les objets de laphilosophie. La philosophie n'a jamais réussi à développer une méthode qui aurait réussi à s’imposer parmi les philosophes comme la méthode expérimentale s'est imposée en physique et en chimie. Cependant, même s’il est difficile de dire ce qu’est la philosophie, on peut tout de même donner quelques définitions générales.
Etymologiquement, le mot « Philosophie » vient du grec philo-Sophia que l'on traduitgénéralement par « amour de la sagesse ». Dans cette expression, l’amour désigne une recherche, une quête permanente, un désir etc. Le mot sagesse a deux significations : d’une part, il désigne la connaissance et d’autre part la vertu morale. Le philosophe apparaît ainsi dans une posture de recherche de sagesse sans prétendre nécessairement l'atteindre. Le bonheur que recherche le philosopheréside dans l’ataraxie, c’est à dire la paix de l’âme.
1- Philosophie et sens commun
La philosophie s’oppose au sens commun. Le sens commun est un ensemble de croyances, de certitudes, d’évidences tenues pour vraies et qu’on ne remet pas en cause. Il s’agit de certitudes admises par tous, mais qui peuvent se révéler fausses comme les superstitions. Relevant de la naïveté et du dogmatisme, le senscommun pense tout simplement que la philosophie est pure spéculation, bavardage, théorie, verbiage. C’est la critique que Calliclès a adressée à Socrate en lui reprochant de toujours se consacrer à la réflexion philosophique alors que le plus important est la recherche des richesses matérielles et du pouvoir. Cette priorité accordée aux biens mondains peut être résumée dans cette célèbre formule :...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La fin de la grande alliance et les crises de la guerre froide
  • Les crises de la Guerre Froide
  • Les crises de la guerre froide
  • Les fortes crises de la guerre froide
  • Les grandes phases de la guerre froide
  • Les grands modèles de la guerre froide
  • Les grandes phases de la guerre froide
  • Les grandes étapes de la guerre froide

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !