Dissertation sur j'merveille d4appolinaire

Pages: 8 (1902 mots) Publié le: 22 mars 2012
-------------------------------------------------
J’émerveille d’Apollinaire
Définition :
Issu du substantif latin mirabilia, mirabilium qui « se dit de qqchose d’étonnant, d’admirable, merveilleux  » souvent relatif au miracles. L’emploi littéraire renvoie à la notion de « surnaturel » en cela que le verbe se rapporte à l’action de susciter l’étonnement face à la bizarrerie et lesingulier ». L’ensemble de ces sens montre deux orientations à retenir :
1. Action de susciter l’admiration la fascinations devant un prodige
2. Action de susciter la surprise devant l’irruption du bizarre ou du singulier
Problématique : le sujet se propose d’explorer les effets produits par l’univers et le style apollinariens. Nous nous demanderons si, à travers son recueil Alcools, le poète chercheprincipalement à créer fascination, admiration et étonnement ou si parfois, il ne se contente pas de se fonder en poésie de manière plus simple et traditionnelle.
I. Une poésie qui recherche à faire surgir le merveilleux
II. Une recherche déconcertante d’insolite
III. un recueil qui se défie de l’uniformité et joue sur les contrastes : une simplicité paradoxale.
I. Une poésie qui cherche àfaire surgir le merveilleux :
A. L’omniprésence des mythes antiques ou médiévaux
1. la présence du merveilleux antique : l’ensemble du recueil met en scène les mythes antiques qui réactivent la dimension surnaturelle d’un poète qui se recommande d’une certaine « religion ».
1. La figure du Phénix récurrente à chaque fois que le poète met en abyme l’action poétique apparaît dans La chansondu Mal-Aimé,
2. Souvent associée au mythe d’Orphée évoqué dans la même Chanson ainsi qu’en plusieurs autres pièces du recueil (Poème lu au mariage d’André Salmon,
3. Le merveilleux chrétien ne demeure pas absent de cet univers où il transparaît à travers les réécritures de la décollation de Jean-Baptiste (Salomé) ou l’irruption de « l’antique Merlin dans la plaine déserte dans Merlin etla vieille femme ou « Ces fées aux cheveux verts qui incantent l’été » des Nuits rhénanes
4. Il convient bien sûr de mentionner également les légendes allemandes et parmi elles, celle de la Loreley dans le poème éponyme  dont le pouvoir ensorcelant s’étend non seulement sur les personnages de cette ivresse poétique mais sur le poète ; jouant sur l’ambiguïté du discours qu’il manie avecsubtilité, le voici vaincu par les sortilèges de la belle éplorée :
« Ô belle Loreley aux yeux pleins de pierreries
De quel magicien tiens-tu ta sorcellerie
Je suis las de vivre et mes yeux sont maudits
Ceux qui m’ont regardée évêque en ont péri
Mes yeux ce sont des flemmes et non des pierreries
Jetez jetez aux flammes cette sorcellerie
Je flambe dans ces flammes ô belle Loreley
Qu’un autre tecondamne tu m’as ensorcelé… » La Loreley
Ici, comble du prodige le poète mêle deux figures mythiques et ainsi crée le prodige : un hybride mi Loreley mi Méduse.=syncrétisme.
B. Etroitement associées à cet univers mythique ou légendaire, les visions suggérées par les images ne font que prolonger l’admiration et la fascination pour une écriture de la merveille.
1. Le poète en est le premiersubjugué ainsi qu’il le proclame :
* « Il y a là-bas la merveille
Au prix d’elle que valez-vous
Le sang jaillit de mes otelles
A mon aspect et je l’avoue
Le Meurtre de mon double orgueil
(…)
Je descends et le firmament
S’est changé en méduse
Puisque je flambe atrocement » Lul de Faltenin
* « Dans le nid des Sirènes loin
Du troupeau d’étoiles oblongues. Lul de Faltenin
2. Laprésence de l’adynaton, figure de l’impossible montre combien l’écriture poétique relève du merveilleux et du surnaturel : ainsi le poète non seulement possède le don d’ubiquité, non seulement il maîtrise le temps et le manipule à son gré mais il peut aussi se métamorphoser en une multitude de figures : féminin/masculin, singulier/pluriel, présent/passé
« Je suis le souverain d’Egypte
Sa...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dissertation sur la dissertation
  • Dissertation
  • Dissertation
  • Dissertation
  • dissertation
  • dissertation
  • dissertation
  • Dissertations

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !