Dissertation :: vous vous demanderez dans quelle mesure la poésie permet le dépassement d’une épreuve. vous vous appuierez sur les textes du corpus, ceux que vous avez étudiés en classe, et sur vos lectures personnelles.

1368 mots 6 pages
Dissertation : Vous vous demanderez dans quelle mesure la poésie permet le dépassement d’une épreuve. Vous vous appuierez sur les textes du corpus, ceux que vous avez étudiés en classe, et sur vos lectures personnelles.

De tout temps, les écrivains utilisent la poésie afin de transmettre un message, de communiquer leurs sentiments à travers un texte en vers, lequel est souvent beaucoup plus riche émotionnellement qu’un texte en prose. En effet, la poésie est l’art de combiner les sonorités, les rythmes, les mots d’une langue afin d’évoquer des images, suggérer des sensations, des émotions. Du sujet « vous vous demanderez dans quelle mesure la poésie permet le dépassement d’une épreuve » nous pouvons en tirer la problématique suivante : la poésie est-elle un moyen de fuir ou de se rapprocher de la réalité des épreuves de notre vie ? Nous nous proposerons donc pour commencer d’étudier en quoi la poésie permet de s’évader, puis nous analyserons en quoi elle peint et parle de la réalité, et enfin nous montrerons que la poésie transfigure la réalité en lui donnant plus de sens et plus de saveur.

Le plus souvent on dit que la poésie est la représentation du beau ; mais en réalité, l’essence même de la poésie est sa capacité à exprimer les sentiments profonds du poète, que ceux-ci soient gais ou tristes. En effet grâce à sa structure, à ses sonorités, à son rythme, son champ lexical, le poème nous livre presque l’âme du poète sur papier, car chaque mot utilisé est étudié à la perfection par l’auteur. Par exemple, dans la première partie de la poésie de Baudelaire, Chant D’Automne (extrait du recueil Les Fleurs Du Mal), le locuteur métaphorise l’angoisse, la souffrance et la mort par l’hiver, saison glaciale et monotone.
La poésie traduit aussi la volonté de l’auteur de se créer un univers à lui, un récit dans lequel il est le personnage principal, et de par là s’imaginer un monde qui n’existe pas vraiment. C’est une façon de se déconnecter de la réalité. A

en relation

  • Sublimer sa souffrance
    753 mots | 4 pages
  • NRPL_HS_1111_17_p44_fiche eleves767
    2145 mots | 9 pages
  • sujet corpus
    7869 mots | 32 pages
  • Roman bac
    7869 mots | 32 pages
  • Réviser son bac avec le monde
    81732 mots | 327 pages