Disserte- aujourd'hui les machines sont admirables et les visages fermés nous avons la technique , il nous manque le sourire.

Pages: 5 (1099 mots) Publié le: 5 juin 2012
Aujourd’hui les machines sont admirables et les visages fermés. Nous avons la technique, il nous manque le sourire.

Souvent la vie s’amuse. Elle nous offre un diamant caché sous un ticket de métro, embusqué dans un mot, un regard. Il faut faire attention aux détails ; ils changent la vie, ils changent la conception du temps. Mais l’homme moderne est un homme pressé qui ne prend plus le tempsde regarder les petits détails de son monde. Il préfère vivre dans un monde remplit de technologie qu’il lui facilitera la vie lui faisant gagner du temps. Il se ferme au monde en oubliant de sourire, pris au piège dans cet univers virtuel. Il devient un esclave de ces outils se transformant lui-même en robot.
De ce fait nous pourrons traiter plusieurs aspects en se posant en premier lieu laquestion de savoir si la machine finira par prendre toute la place ? Enfin nous pourrons aussi nous demander si cette même technologie qui nous a permis tant d’avancer n’est-elle pas en train de détruire le comportement humain.

Les machines, c’est à dire, pour reprendre la définition du dictionnaire, des "ensembles de dispositifs destinés à recevoir une certaine forme d’énergie et à latransformer pour produire un effet donné", ont été le plus souvent conçues dans un contexte de production industrielle. Depuis des siècles, l’Homme a mis en œuvre des techniques de plus en plus sophistiquées ayant pour but principal la diminution ou l’élimination de l’effort physique en tant que source d’énergie. À en croire les journalistes et les syndicats, la transformation la plus importante consisteen un chômage toujours grandissant, lié à un remplacement direct de l’homme par la machine. Bien que les exemples d’ouvriers remplacés par des robots ne manquent pas, cela n’est vrai que dans une certaine mesure seulement. Les effets directs de la suppression d’emplois sont immédiats, alors que les nouveaux services et marchés qui utilisent ces nouvelles techniques ne s’établissent qu’en unedizaine d’années au moins. Avec le temps ces remplacements de l’homme par la machine s’avèrent facteurs de progrès et générateurs d’emplois. Si les standards téléphoniques manuels n’avaient pas été remplacés par des standards automatiques, le parc téléphonique actuel nécessiterait une armée de standardiste, égale à la moitié de la population terrestre ! Et personne ne peut aujourd’hui nierl’utilité et la nécessité de ce nouvel outil de communication. Les véritables incidences de ces nouvelles techniques se font sur un plan comportemental : en modifiant notre manière de vivre, comme nous le reverrons plus tard, ainsi qu’en bouleversant notre notion de « travail »Il est vrai que les machines deviennent apparemment de plus en plus faciles à utiliser, mais, simultanément, elles permettentd’effectuer des tâches de plus en plus complexes, qu’il n’est pas toujours facile de comprendre ou de maîtriser. Par exemple, la P.A.O., c’est à dire la Publication Assistée par Ordinateur, semble avoir ouvert les portes de l’édition à tous, mais ne dispense pas de connaissances de base que l’on ne trouve malheureusement pas dans les manuels. Le rythme d’apparition de ces nouvelles techniques étant deplus en plus rapide, cette adaptation de la population active peut donc difficilement se faire plus longtemps de manière naturelle. Il devient donc nécessaire de se remettre périodiquement, voire perpétuellement, en question et d’accepter de "retourner à l’école». Notre système éducatif doit donc évoluer de façon à nous permettre de tirer parti de cette nouvelle manière d’apprendre. Effectivement,il faudrait mieux donner les capacités d’aborder les nouvelles techniques, c’est à dire "apprendre à apprendre». Faute d’une telle évolution, nous risquons de nous trouver de plus en plus souvent dépassés par le progrès et incapables d’exploiter les nouveaux services liés à l’utilisation de ces nouvelles techniques. L’effet "générateur d’emploi" que j’ai déjà évoqué ne pouvant se faire...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • « Aujourd'hui les machines sont admirables et les visages fermés. nous avons la technologie, il nous manque le sourire »
  • Le développement de la technique répond il à un manque?
  • Y a t il aujourd'hui des raisons de croire au progrés scientifique et technique
  • Le sourire
  • Le sourire
  • Les admirables
  • Sourire
  • Le sourire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !