Dissertes

653 mots 3 pages
DISCOURS A LASSEMBLEE VICTOR HUGO
Nous avons ici, l’extrait du Discours sur la misère de Victor Hugo, Discours à l'assemblée, œuvre qui ne s'inscrit dans aucun registre romanesque ou poétique de Victor Hugo mais qui fait partie de sa période politique car, à partir de 1848, Victor Hugo fut très engagé politiquement en tant que député et grand défenseur du peuple. Victor Hugo étant avant tout un poète, un dramaturge et un prosateur romantique appartenant au XIXème siècle, d'ailleurs, ce siècle qui fut marqué par des courants littéraires comme le réalisme et le naturalisme. Dans Discours à l'assemblée, Victor Hugo s'adresse à ses compatriotes députés, des hommes instruits, bourgeois, ou aristocrates et, à l'époque, peu conscients des difficultés que traverse le peuple français. Hugo leur fait donc un état des lieux alarmants sur la misère en France au XIX ème. Nous verrons donc dans un premier temps le discours engagé, puis que celui-ci est au service de l’action. Nous répondrons donc a notre problématique : « Comment Hugo tente il de convaincre son auratoire ? »
Premièrement nous allons voir que Victor Hugo utilise beaucoup de marques d’oralités au service de l’argumentation. Tout d’abord nous observons qu’Hugo utilise une forte quantité de point d’exclamation à la fin de ses phrases, on peut citer la première phrase, se qui nous fait ressentir une envie de se battre. Il utilise aussi une apostrophe « Hé mon dieux ! » (Ligne 5), cette phrase courte nous montre que Victor Hugo veut défendre une cause grave car il implore dieux. Nous observons que dans ce texte il ya le champ lexical de la souffrance et de la misère « hideux, galetas, méphitique, immondice ».

en relation

  • Dissert
    383 mots | 2 pages
  • Dissert'.
    274 mots | 2 pages
  • Dissert
    677 mots | 3 pages
  • disserte
    3713 mots | 15 pages
  • Dissert
    874 mots | 4 pages
  • Dissert
    863 mots | 4 pages
  • Dissert
    1614 mots | 7 pages
  • Dissert
    1545 mots | 7 pages
  • Dissert
    2135 mots | 9 pages
  • dissert
    1704 mots | 7 pages