Distinction entre droit privé et droit public

Pages: 5 (1209 mots) Publié le: 14 mars 2013
Soc 202b

Trois concepts : le pouvoir, la domination, l’ordre et le contrôle.

Théorie du pouvoir chez Max WEBER (1864-1920)
Cette théorie du pouvoir s’inscrit dans une opposition entre société tradititonnelle et moderne. Sachant que cette distinction en entraine d’autres comme celle effectuer entre autorité et pouvoir. D’un côté le société traditionnelle basé sur la continuité et l’autoritépartriarcale ou corporative. De l’autre une société moderne en pleine essor qui sous couvert de démocratisation sont miner par des processus de bureaucratisation, d’individualisation, et de rationnalisation. Pour WEBER, il s’agit de répondre aux questions suivante: - Dans quel condition les hommes se soumettent-ils? Et pourquoi? - Sur quel justification interne, et sur quel moyen externe cettedomination s’appuie-t-elle? À ce stade, il distingue trois types de domination qui se retrouvent sous une forme ou sous une autre dans toutes les sociétés. - légimité de type traditionelle; - légitimité de type rationnelle; - légitimité de type charismatique; Il n’y a pas un type plus valable qu’un autre. Pouvoir, autorité, légitimation chez Max WEBER. Il définit le pouvoir comme la chance de fairetriomphé au sein d’une relation sociale sa propre volonté même contre la résistance des autres. Mais il ne faut pas s’enfermer dans une opposition naïve entre légitimité et force. Un pouvoir peut-être légitimé lorsqu’il est par exemple largement soutenu. Mais y compris parcequ’on lui reconnais le droit de contraindre vis à vis d’un éventuelle récalcitrant. Gardons nous d’une vision unilatérale dupouvoir. D’une part, il peut bénéficier d’un concentement actif; d’autre part, il peut relever d’un aquiésement résignier. L’autorité n’exclut donc, dans certain cas, ni la domination, ni la cohésion. Max WEBER distingue à côté de la domination économique, la domination en vertu de l’autorité (à la différence de MARX). “L’autorité se reconnaissant alors au pouoir de commander et aux devoirsd’obeir.” Sachant que parler de commandement n’exclut pas l’existence de plusieurs sortes de légitimité.

Page 6

Soc 202b L’approche de la légitimité et la relation légitimité/pouvoir. La légitimité se rapporte ici à la plus ou moins grande reconnaissance dont bénéficie un ordre politique. Dans ce cadre, plutôt que d’étudier les principes de cette légitimité WEBER s’intesse à ces fondements. Latypologie qu’il est ainsi conduit à établir montre combien, pouvoir, légitimité, domination, autorité sont lier entre eux. Si la légitimité se rapporte à un ordre reconnu comme tel, la légitimisation désigne le processus par lequel un pouvoir est reconnu et accepter par les membres de la société. La légitimité de type traditionnelle. Celle-ci repose sur la croyance en un pouvoir d’ordre divin. Valablede tout temps. Elle se refère à des personnages symboliques (Dieux, papes, rois). Ici on n’obeit pas à une regle abstraite ou à la raison, on obeit à une regle transmisse dans le cadre d’une communauté investie par son ancieneté et sa sagesse. Ce type d’obeissance n’établit pas de distinction entre l’autorité politique et celle morale. Les deux sont confondues. Il engage les personnes à titreindividuel. C’est ici le moyen âge qui constitue le modèle essentiel de la légitimité traditionnelle. La légitimité de type rationnel ou légale. À la différence de la précédente, celle-ci se réfère aux sociétés modernes industrielles. ELle se caractérise par la bureaucratie et la rationnalisation des relation personnelle qui été le fondement des sociétés traditionnelles. Cette rationnalisations’effectue par l’établissement d’un système de règle applicable à tout les membres d’une société et en conformité avec des principes connues de tous par le biais des institutions politiques et judiciaires. À l’inverse des sociétés traditionnelles ont met l’accent ici sur l’égalité bien qu’il existe une hiérarchie dans les fonctions attribué. Plus que sur les liens personnels, on insiste sur les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Distinction entre le droit privé et le droit public
  • La distinction entre droit public et droit privé
  • Quelles sont les distinctions entre le droit public et le droit privé ?
  • Distinction entre droit public et droit privé
  • Distinction entre droit privé et droit public
  • La distinction entre droit public et droit privé
  • La distinction entre droit public et droit privé
  • Distinction droit public et privé

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !