Dom Juan un mythe intemporel

1576 mots 7 pages
Le mythe de Don juan

Introduction

Le personnage de Don Juan est un mythe même si il est possible qu’un Don Juan ait pu exister tout porte à croire qu’il a été inventé de toute pièce.
Don Juan cherche et vit dans le plaisir et profite de chaque instants de sa vie on dit de lui qu’il est opportuniste. Il s'oppose aux contraintes, aux règles sociales, morales et religieuses. Il est donc à la fois profiteur, cynique, également égoïste et destructeur.
Don Juan est la représentation parfaite du libertin au XVIIe siècle.

I. Don Juan

A. Définition
Être un Don Juan signifie être un grand séducteur, un homme sans scrupule, toujours en quête de conquêtes féminines, n’ayant pas grande considération de la gent féminine.

B. Existence potentiel d’un véritable personnage
Don Juan Tenorio serait un seigneur espagnol ayant vécu au XVIème siècle. Un jour Il enleva la fille du Commandeur Ulloa. Après avoir déshonoré la jeune fille, il l’abandona et tua le Commandeur Ulloa au cours d’un duel. Quelques années plus tard lors d’un voyage, Don Juan Tenorio s’arrêta par hasard dans le couvent où se trouvait le tombeau du Commandeur et pendant la nuit, un violent orage éclata. Depuis cette nuit on ne revit plus jamain Don Juan Tenario; les moines auraient dit qu’il avait été foudroyé.

C. Ses origines au Théâtre

Le Personnage Don Juan apparaît pour la première fois au théâtre en 1627 dans une pièce de Tirso de Molina Le Trompeur de Séville et le convive de pierre.

Tirso de Molina :
(1779-1648) à Madrid, né sous le nom de Gabriel Téllez, Tirso de Molina est un dramaturge espagnol du siècle d’or influencé par Lope de Vega, il écrit des comédies de mœurs, d’intrigue, de caractères, moraux et religieux. Fervent religieux, il intègre en 1601 un couvent espagnol et devient un moine de l’ordre de la Merci. De 1610 à 1627 il voyage beaucoup, part découvrir « le nouveau monde ». À son retour il s’installe à Séville où en 1627 il publie une partie de

en relation

  • analyse lecture analytique tirade de sganarelle
    391 mots | 2 pages
  • Moliere dom juan
    967 mots | 4 pages
  • Lecture analytique Acte5 scène 2 Don juan - une fin baroque
    1448 mots | 6 pages
  • Don juan mise en scene
    985 mots | 4 pages
  • Don juan acte i scene 1
    648 mots | 3 pages
  • Le dom juan de molière
    2512 mots | 11 pages
  • Dom juam acte i scène 1
    689 mots | 3 pages
  • En littérature, il ne faut pas faire le beau
    1255 mots | 6 pages
  • Dom juan aux enfers : synthèse
    1868 mots | 8 pages
  • Le théâtre
    514 mots | 3 pages