Dossier iconographique brahma

2358 mots 10 pages
BRAHMÂ

[pic]

DOSSIER ICONOGRAPHIQUE :
BRAHMÂ

Premier être crée dans l’univers, Brahmâ forme avec Visnu et Siva ce que l’on appelle la Trimurti, triade hindoue dans laquelle Brahmâ occupe le rôle de créateur, Visnu de conservateur et Siva de destructeur.
Il est l’ordonnateur qui fait passer l'inarticulé (anrita) à l'état articulé (rita).
Il est avant tout la personnification du Brahman, l’âme cosmique présente dans toute chose, source divine de toute vie.
Brahmâ n’intervient qu’occasionnellement dans les histoires des dieux, et encore moins dans celles des mortels.
Transcendant la dualité, il donne indistinctement sa bénédiction aux deva (dieux) comme aux assura (démons).
Le Brahmâloka est sa résidence, son paradis.
Dieu fautif, délaissé des croyants, Brahmâ n’est honoré que dans un seul temple, le Jagatpita mandir de Puskar au Rajastan.

I. MYTHOLOGIE ET CULTE DE BRAHMÂ :

Les mythes mettant en scènes Brahmâ ne sont pas aussi nombreux que ceux concernant Siva et Visnu. Le plus important est celui de la création du monde, qui lui est attribuée.
« En tant que l’embryon d’or, Brahma est le premier des dieux. Il n’a pas de commencement. Il réside au centre du lotus de la terre. » Makandeya Purana 46,21
Même si les textes se mettent d’accord pour dire que Brahmâ est le premier être, créateur, le Progéniteur, les versions sont multiples et d’un écrit à l’autre, l’on trouve des variantes.
L’un des hymnes du Rig Veda est entièrement consacré au mythe de la création.
La création n’engendre pas seulement des éléments physiques, mais aussi l’ordre social et la façon de vivre des Hindous.
Les deux versions les plus courantes présentent énormément de similitudes.
Dans la première, Brahmâ, « sans naissance », « né de lui-même », met au monde l’univers. Il s’agit de l’œuf originel du monde, Hiranyagarbha . Cet Oeuf se divise en deux. Sa partie supérieure forme le Ciel tandis que sa partie inférieure forme la Terre. Cette conception de la

en relation