Drt constit

Pages: 24 (5809 mots) Publié le: 24 février 2011
Les acteurs politiques vont développer leurs actions dans un cadre plus général qui est celui des régimes. Ces mêmes régimes qui vont alors conditionnés les pratiques politiques. Il est facile de comprendre que la vie politique n’est pas la même au sein d’un régime démocratique qu’au sein d’un régime autoritaire.

Introduction : Qu’est ce que la science politique ?

On ne peut étudierscientifiquement la politique. Il peut paraître surprenant de se donner pour but d’étudier la politique à la manière d’un théoricien. Que peut être une science du politique ?

A) Science et politique.

L’expression « science politique » génère fréquemment la surprise chez les non professionnels. Deux spécialistes politistes ont posé cette question, sans détour dans l’ouvrage La science politiqueest-elle une science ? Pour répondre à cette question, définissons les termes à savoir  « science » et « politique ».

I. Qu’est ce que la science ?

a)La conception traditionnelle de la science.

Le mot « science » a longtemps été auréolé d’un prestige sans égal. Pourquoi ? Parce que la science a été associée à une idée très valorisée, celle d’un progrès continu de la connaissance quis’opérerait par l’accumulation de vérités définitives et incontestables. Cette conception traditionnelle nous a été léguée par le 18ème siècle (le siècle des Lumières) où était porté le projet de porter les lumières contre l’obscurantisme (dogmes religieux et préjugés). Il faut rechercher des idées pour lutter contre ce dernier. Pour ce faire, les Lumières se sont appuyés sur la raison et fondés la sciencemoderne. Elle se singularise par différentes spécificités, retenons quatre éléments. D’abord, notons la distanciation (le scientifique doit se détacher de toutes préoccupations normatives comme par exemple la philosophie, la morale ou la religion ; il ne doit pas se demander ce qui serait souhaitable ou bénéfique dans le cadre de l’organisation de l’ordre politique mais il doit s’attacher àétudier les faits, à observer et le raisonnement scientifique doit se fonder sur des démonstrations ; il va séparer un regard clinique, froid et objectif porté sur les faits des jugements de valeurs), puis le scientifique doit agir de manière totalement désintéressée donc il doit rompre avec tous les intérêts qui pourraient influencer sa pratique (matériels : argent ; symboliques : gloire ou pouvoir).La deuxième caractéristique renvoie à la construction des hypothèses (le scientifique se concentre sur l’établissement de séries parce qu’il cherche à mettre en évidence des régularités et il va ensuite construire des hypothèses explicatives en dégageant les causes qui expliquent les régularités qu’il observe). Par là, on voit que la science moderne est étroitement liée à une volonté de maîtrise etde prévision. Puis la vérification expérimentale constitue le troisième élément (tester les hypothèses que l’on élabore par le biais d’une expérimentation afin de vérifier la fiabilité des hypothèses ; on évacue les hypothèses non valides). Enfin, le quatrième critère correspond à la systématisation (le scientifique recherche la systématisation pour dégager des principes durables de compréhensiondu réel ; le scientifique vise à produire des théories soit des modèles abstraits qui reposent sur des lois générales : Darwin), c’est ce qu’on appelle une ambition nomologique : générer des lois. Ces quatre éléments permettent de caractériser précisément la science telle qu’elle est entendue au sens traditionnel. Cependant, cette conception est critiquée au 20ème siècle par les épistémologues.Pourquoi a-t-elle été contestée ? Surement car elle est apparue naïve et trop éloignée de la pratique des hommes de sens, au quotidien.

b) Les critiques contemporaines.

Citons deux critiques portées à l’encontre de cette conception classique précédemment énoncée. D’abord, Karl POPPER et Thomas KUHN. Ils s’en sont pris à la vision idyllique de la science qui ne correspond pas aux débats...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Drt des obli
  • Constit
  • Constite
  • Constit
  • Constite
  • constit
  • Constit
  • Constit

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !