DS Philo

2839 mots 12 pages
Rattrapage DS de Philo, Janvier 2014

Sujet : L’espace est-il mesurable ?

« Aucun art ni aucune science ne peut se passer du nombre et du calcul », ainsi Platon affirmait que tout art ou science avait nécessairement besoin de mesurer l’espace à l’aide de d’unité rationel, de calcul, de rapport à un nombre pour pouvoir représenter le monde. L’espace fini, clos, des grecs anciens semblait donc pouvoir être quantifié et exprimé par la mesure, ce qui leur permettait de le comprendre et de se l’approprier. Mais cette conception du monde à bien évoluer au cours des découverte des penseurs et scientifiques. En passant de l’espace fini à l’espace infini, on remet en cause tous les postulats et jette le doute sur un espace qui serait mesurable.
Sans limites comment l’espace pourrait-il encore parait mesurable ? Mesurer est établir un rapport entre deux quantités, l’espace infini ne peut être quantifié. De plus comment mesurer un espace de façon objective quand nous le vivons comme être humain ? Mesurer l’espace ne serait qu’une façon subjective de quantifier l’espace pour se l’approprier, mais n’offrirait pas une vérité. Les mathématiques posent en postulat le fait que l’espace est infini ∞, mais se chargent tout de même de le mesurer, part des formules et approximations mathématiques basées sur la géométrie euclidienne. L’espace infini pose nombre de problèmes. Il ne relève pas seulement de la raison, car il serait vain de mesurer l’espace infini, mais le cœur ou l’intuition peuvent nous faire prendre conscience d’une mesure de l’espace. L’espace serait à la mesure de l’homme qui l’expérimente chaque jour. De l’espace clos à l’espace infini, l’espace est-il mesurable ? Peut-on quantifier l’espace ? Le ramener à une unité ?
Dans un premier temps, L’espace que nous expérimentons chaque jour et que l’on s’approprie semble être parfaitement mesurable. Mais toute unité de mesure aussi précise soit-elle semble subjective et perd tout sens face à la question de l’infini.

en relation

  • Ds Philo
    1100 mots | 5 pages
  • Corrigé du ds bilan des notions de philo
    1121 mots | 5 pages
  • Candide chapitre 3
    1070 mots | 5 pages
  • introduction à la philosophie
    897 mots | 4 pages
  • Article philosophe
    1262 mots | 6 pages
  • Fiche 1 candide incipit
    448 mots | 2 pages
  • Histoire des idées
    4159 mots | 17 pages
  • Philo
    286 mots | 2 pages
  • Philosophie
    780 mots | 4 pages
  • Histoire des problématiques conptemporaines
    2140 mots | 9 pages