eclairage et lumiere

Pages: 10 (2369 mots) Publié le: 4 janvier 2015
ECLAIRAGE ARTIFICIEL
Par Le Professeur Mr Ferfra

1

CHAPITRE 1
I. NATURE PHYSIQUE DE LA LUMIERE
II. GRANDEURS ENERGETIQUE PHOTOMETRIQUE D’UN
RAYONNEMENT
III. TYPES DE LAMPES
IV. ALLUMAGE DES LAMPES
V. COMPARAISON ENTRE LAMPES

2

I.NATURE PHYSIQUE DE LA LUMIERE
•La nature de la lumière?
•Tout d’abord, la lumière se révèle à nous par ses effets physiques,
chimiques,biologiques
La connaissance de ces propriétés s’est faite progressivement
•Grâce aux travaux de : HUYGHENS, FRESNEL, MAXWELL,
HERTZ : la lumière a deux aspects : ondulatoire et corpusculaire
•La

lumière

est

le

résultat

de

la

propagation

d’une

onde

électromagnétique ; de même nature que les ondes de la radio, des ondes
infrarouges, ultraviolettes et des rayons X.
Vitessede propagation : Co=3×108 m/s
3

I.NATURE PHYSIQUE DE LA LUMIERE
•La lumière est formée de photons (grains de masse nulle) et porteurs d’énergie :
L’énergie transportée par un photon :
W=H.F
H=6.625×10-34 JS : constante de PLANCK
F=fréquence de l’onde
•En photométrie, on caractérise le plus souvent les composantes spectrales par la
longueur d’onde dans le vide.
La longueur d’onde= ladistance entre deux surfaces d’onde en phases consécutives
La longueur d’onde λ=Co/F (m)
Spectre de la lumière visible (sensibilité de la rétine)
380 nm < λ < 760 nm
•Le maximum de la sensibilité a lieu pour :
λ =555 nm (Jaune)

4

I.NATURE PHYSIQUE DE LA LUMIERE
On distingue :
•Source lumineuse primaire : une source ou objet émettant de la lumière produite par une
transformationd’énergie
•Source lumineuse secondaire : une source ou objet, qui n’émettant pas en propre, reçoit la
lumière et la restitue au moins partiellement, par réflexion ou par transmission.
•Récepteur sélectif (l’œil par exemple + cerveau) : n’est sensible que dans un certain domaine
de fréquence de rayonnement.
•Indication d’un récepteur est fonction de :
•La puissance rayonnante (effet instantané)

Œil: Récepteur sélectif à effet instantané
5

Le rayonnement EM et la
lumière
Quelques relations
fondamentales

Radar

c = λ ν

FM

Visible

Courant
de réseau

TV

UHF
VHF

Rayonsγ

UV

OC

Radiodiffusioçn
Radiodiff

IInfra rouge

Rayons X
22

10
10

-12

10

20

-10

10

380 nm

18

10
10

-8

Chaufage HF
16

10
-6

10

14

10-4

10

12

10
-2

10

10

10
1

10
10

8

2

760 nm

6

4

10

2

6

10

8

10

10

4

10

10

Fréquence
en Hz
Longueur
10
10 d'onde en cm
1
1

hc
E = h ν =
λ

Bande
Couleur Limites (nm)
1
Violet Foncé 380 - 420
2
Violet
420 - 440
3
Bleu
440 - 460
4
Bleu-vert 460 - 510
5
Vert
510 - 560
6
Jaune
560 - 610
7
Orange
610- 660

I.NATURE PHYSIQUE DE LA LUMIERE
Exemples de mode de génération de la lumière
•Thermorayonnance : on obtient l’énergie rayonnante en provoquant
une agitation moléculaire suffisante de certains corps (cas de lampes à
incandescence).
•Electrorayonnance : l’énergie cinétique des électrons libres ou ions
se transforme en énergie rayonnante (cas des lampes à décharge
électrique dans lesgaz).
•Photorayonnance : due aux chocs entre atomes et photons (cas des
tubes fluorescents)
7

I.NATURE PHYSIQUE DE LA LUMIERE

Domaine du rayonnement électromagnétique
8

Caractérisation de la lumière

9

I.NATURE PHYSIQUE DE LA LUMIERE
Domaine du rayonnement électromagnétique
Types de rayonnement

longueur d’onde (nm)

Rayonnement cosmique

?

à

10-4

rayonnementY

10-4

à

10-2

rayonnement S dur
moyen
mou
intermédiaire

10-2
5.10-2
10-1
1

a
a
a
a

5.10-2
10-1
1
50

rayonnement ultraviolet (U.V)
De MILLIKAN
De LYMAN
De SCHUMAN

13.6
51
120

a
a
a

51
120
180

Rayonnement visible violet (*)
Bleu
vert
jaune
orange
rouge

380
450
490
550
590
630

a
a
a
à
à
a

450
490
550
590
630...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Eclairage
  • Eclairage
  • Eclairage
  • L"eclairage
  • Eclairage
  • Eclairage des commerces
  • EVOLUTION DE L ECLAIRAGE
  • Eclairage de secours

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !