Economie cuba

1004 mots 5 pages
L'économie de Cuba est largement contrôlée par l'état, c'est une économie dont la planification centrale est supervisée par le gouvernement cubain, bien que d'importants investissements étrangers ainsi que des entreprises privées existent dans l'île. La plupart des moyens de production sont détenus et gérés par le gouvernement, et la majorité de la population active est employée par l'État. En l'an 2000, les emplois du secteur public étaient de 76 % et les emplois du secteur privé était de 23 % par rapport au ratio de 1981 de 91 % à 8 %[3]. L'investissement en capital est limité et il requiert l'approbation par le gouvernement. Le gouvernement cubain fixe la plupart des prix ainsi que des rations de biens pour les citoyens. En 2009, Cuba s'est classé 51e sur 182 avec un indice de développement humain de 0,863; ce qui est remarquablement élevé compte tenu de son PIB par habitant qui le place seulement 95e[4]. Cuba a également surclassé nettement le reste de l'Amérique latine en termes de mortalité infantile et juvénile, de taux de mortalité, de scolarité et d'un ensemble d'autres indicateurs sociaux et de santé[5].

Dans les années 1950, Cuba avait une économie florissante, mais extrêmement inégale, avec des sorties massives de capitaux vers des investisseurs étrangers[6]. Le pays a fait des progrès significatifs depuis la Révolution vers une répartition plus égale des revenus. Malgré l'embargo économique des États-Unis, l'économie a crû à un taux plus élevé que le reste de l'Amérique latine jusqu'à l'effondrement de l'Union soviétique, son principal partenaire commercial. Entre 1990 et 1993, le PIB de Cuba a diminué de 33 %[7]. Pourtant, Cuba a réussi à conserver ses niveaux de santé et d'éducation[8], et depuis l'an 2000, l'économie récupère rapidement[9]. Cuba a une industrie de service très développée avec l'un des plus gros effectifs de professionnels dans le monde. Son nombre de médecins par habitant est classé à la première place mondiale[9].

Les cubains

en relation

  • cuba économie
    3175 mots | 13 pages
  • Cuba Un Pas Vers Une Economie De Marches
    439 mots | 2 pages
  • Cuba vs pays-bas
    1280 mots | 6 pages
  • Cuba
    551 mots | 3 pages
  • Article divers
    4929 mots | 20 pages
  • Mémoire cuba
    12859 mots | 52 pages
  • Histoire du cuba
    1211 mots | 5 pages
  • Éducation
    12431 mots | 50 pages
  • Cuba
    2668 mots | 11 pages
  • Cuba aujourd'hui
    3219 mots | 13 pages