Economie cuba

Pages: 5 (1004 mots) Publié le: 2 janvier 2012
L'économie de Cuba est largement contrôlée par l'état, c'est une économie dont la planification centrale est supervisée par le gouvernement cubain, bien que d'importants investissements étrangers ainsi que des entreprises privées existent dans l'île. La plupart des moyens de production sont détenus et gérés par le gouvernement, et la majorité de la population active est employée par l'État. Enl'an 2000, les emplois du secteur public étaient de 76 % et les emplois du secteur privé était de 23 % par rapport au ratio de 1981 de 91 % à 8 %[3]. L'investissement en capital est limité et il requiert l'approbation par le gouvernement. Le gouvernement cubain fixe la plupart des prix ainsi que des rations de biens pour les citoyens. En 2009, Cuba s'est classé 51e sur 182 avec un indice dedéveloppement humain de 0,863; ce qui est remarquablement élevé compte tenu de son PIB par habitant qui le place seulement 95e[4]. Cuba a également surclassé nettement le reste de l'Amérique latine en termes de mortalité infantile et juvénile, de taux de mortalité, de scolarité et d'un ensemble d'autres indicateurs sociaux et de santé[5].

Dans les années 1950, Cuba avait une économie florissante, maisextrêmement inégale, avec des sorties massives de capitaux vers des investisseurs étrangers[6]. Le pays a fait des progrès significatifs depuis la Révolution vers une répartition plus égale des revenus. Malgré l'embargo économique des États-Unis, l'économie a crû à un taux plus élevé que le reste de l'Amérique latine jusqu'à l'effondrement de l'Union soviétique, son principal partenaire commercial.Entre 1990 et 1993, le PIB de Cuba a diminué de 33 %[7]. Pourtant, Cuba a réussi à conserver ses niveaux de santé et d'éducation[8], et depuis l'an 2000, l'économie récupère rapidement[9]. Cuba a une industrie de service très développée avec l'un des plus gros effectifs de professionnels dans le monde. Son nombre de médecins par habitant est classé à la première place mondiale[9].

Les cubainsprofitent de faibles coûts de logement et de transport, de l'éducation et des soins de santé gratuits, ainsi que de subventions alimentaires[10]. La corruption est courante, mais beaucoup plus faible que dans la plupart des autres pays d'Amérique latine[11].

L'économie cubaine est en butte contre le blocus économique, commercial et financier imposé par les États-Unis, blocus qui estrégulièrement condamné par l'assemblée générale des Nations-Unies et dont les retombées se font sentir sur tous les aspects de la vie sociale et économique de l'île[12].

Les autorités s'efforcent, depuis le début des années 90 de diversifier l'économie, une série de centres de recherches dans des domaines aussi divers que l'alimentation, les médicaments et le développement technologique ont été ouverts, unecertaine ouverture aux capitaux étrangers s'est faite et le développement du tourisme international misant sur les nombreuses possibilités du pays a été encouragé[13].

Ces dernières années, les principaux moteurs de l'économie ont été :

* le tourisme (2,3 M de touristes, pour un revenu de 2,2 Mds $, +12 % ; le tourisme intervient pour plus de 41 % dans la balance des paiements),
*les transferts de fonds (remesas, environ 1,3 Mds $, en baisse de 15 % après les 1,5 Md $ de 2004, en raison des mesures adoptées par les États-Unis en juin 2004 afin de les restreindre),
* le nickel (1 Md $ d’exportations)
* la hausse de la production de pétrole et de gaz (+8,8 %)
* les exportations de services.

La production minière a continué sa progression : Cuba est le 5eproducteur mondial de nickel, à un moment où les cours sont à leur plus haut niveau historique ; en raison de la vétusté de ses installations minières, Cuba a cependant des difficultés à répondre à la croissance de la demande et s’engage, avec l’aide d’entreprises de la Chine, du Canada et de l’Allemagne, dans des investissements lourds : le doublement de la production est envisagé pour 2008....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • cuba économie
  • Cuba Un Pas Vers Une Economie De Marches
  • cuba
  • cuba
  • Cuba
  • Cuba
  • Cuba
  • Cuba

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !