Economie general

1952 mots 8 pages
EXPOSANTES: * ABSA DIA * FATOUMATA B KEBE * AIDA FALL * AIDA TINE * NDEYE FATOU D SIDIBE Intégration Politique et Economique de L’Afrique.

L’intégration régionale en Afrique a toujours été le principal objectif des États africains depuis la création de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA). Les États membres ont fait un certain nombre de déclarations dans le but de faire avancer le processus d’intégration. De même, le Traité d’Abuja, le Plan d’Action de Lagos, et le Forum du Secteur Privé en Afrique, pour ne parler que de ceux-là, mettent l’accent sur la nécessité de promouvoir l’intégration régionale en Afrique. Le Traité d’Abuja qui a été signé le 3 juin 1991 et est entré en vigueur le 12 mai 1994, stipule que les États africains doivent s’efforcer de renforcer les Communautés Économiques Régionales (CER), en assurant en particulier la coordination, l’harmonisation et l’intégration progressive de leurs activités en vue de la réalisation de la Communauté Économique Africaine (AEC), qui devait être graduellement mise en place au cours d’une période de transition de trente quatre (34) ans subdivisée en 6 étapes de durées variées. Bref, les principaux objectifs étaient notamment la promotion du développement économique, social et culturel et l’intégration des économies africaines dans le but de favoriser l’autosuffisance économique et promouvoir un développement endogène auto entretenu, et de coordonner et harmoniser les politiques au sein des communautés économiques existantes et futures, pour faire avancer la mise en place graduelle de la Communauté. Le 9 septembre 1999, les Chefs d’État et de Gouvernement de l’OUA d’alors ont rendu publique une Déclaration (la Déclaration de Syrte) appelant à la création de l’Union Africaine, dans le but notamment d’accélérer le processus d’intégration sur le continent, afin de permettre à l’Afrique de jouer le rôle qui lui revient dans l’économie mondiale, tout en faisant face aux

en relation

  • économie générale
    16982 mots | 68 pages
  • Economie générale
    889 mots | 4 pages
  • Économie général
    3507 mots | 15 pages
  • Economie génerale
    2662 mots | 11 pages
  • Economie générale
    12484 mots | 50 pages
  • economie general
    3780 mots | 16 pages
  • Economie general
    838 mots | 4 pages
  • ECONOMIE GENERALE
    1174 mots | 5 pages
  • Economie générale
    8094 mots | 33 pages
  • Economie général
    739 mots | 3 pages