Economie internationale

Pages: 14 (3347 mots) Publié le: 3 novembre 2012
Université Catholique de Louvain |
Atelier d’Economie Internationale
|


Table des matières
1. Introduction
2. Bilan macroéconomique
A. Croissance économique et emploi
B. Inflation
i. La courbe de Phillips
ii. La productivité du travail
iii. Le coût salarial
C. Finances publiques
D. Commerce extérieur
3. Politiques économiques
A. Analyse de l’orientationdes politiques économiques
B. Analyse en profondeur de la politique budgétaire
4. Marché du travail
5. Conclusion 

*

1. Introduction
Dans le cadre de l’Atelier d’Economie Internationale, il nous a été demandé de diagnostiquer la situation macroéconomique de l’Italie sur la période 2000-2009. Pour ce faire, nous avons analysé de manière approfondie l’économie italienneselon trois axes principaux : le bilan macroéconomique, les politiques économiques et le marché du travail. Pour chacun de ces axes, nous avons mis en évidence les faits saillants ainsi que les évolutions marquantes de cette période. De plus, afin d’affiner cette analyse, nous avons utilisé les données de 1990-2000 pour les comparer à celles de la période sous revue. En effet, en élargissant lapériode sur laquelle porte notre analyse, nous avons pu mettre en évidence des relations qui, autrement, n’auraient pas attiré notre attention.

Notre analyse débute par le bilan macroéconomique dans lequel plusieurs points seront abordés. Premièrement, la croissance économique et l’emploi. Dans ce point, nous allons analyser l’évolution du PIB ainsi que les conséquences de la croissance économiquedu pays sur le taux de chômage (Loi d’Okun). Nous analyserons ensuite les différentes composantes de l’inflation et plus précisément sont incidence sur le chômage. Le troisième point parlera des finances publiques. La situation budgétaire du pays en est le sujet principal. Nous terminerons cette section par une étude de l’évolution de la balance commerciale du pays.

Ensuite, nousdéterminerons l’orientation des politiques économiques de l’Italie. Pour se faire, nous allons analyser différentes relations : la variation du solde budgétaire avec la variation du taux d’intérêt réel de court terme, ainsi qu’avec l’écart de production.

Enfin, nous terminerons par l’analyse du marché du travail. Celle-ci consiste à évaluer la flexibilité et la performance de ce marché, ainsi qu’àdéterminer si le chômage est, dans ce cas, un phénomène persistant ou récurrent. Dans cette optique, nous allons utiliser certains facteurs tels que le taux de syndicalisation, le chômage de longue durée et l’emploi temporaire.

Grâce à l’analyse de ces trois axes, nous pourrons établir un diagnostic macroéconomique de l’Italie et espérons que celui-ci permettra de répondre aux questions pertinentes surla situation économique du pays.

2. Bilan macroéconomique
A. Croissance économique et emploi

Tableau 1 : Taux de croissance du PIB et taux de chômage

La croissance économique est généralement mesurée grâce à l’utilisation d’indicateurs économiques dont le plus courant est le produit intérieur brute. En analysant le Tableau 1 ci-dessus, nous pouvons constater que le taux de croissancedu PIB de l’Italie a augmenté jusqu’en 2007, à l’exception de 2003, puis chuté jusqu’en 2009. La croissance économique s’est, quant à elle, affaiblie (elle augmente de manière décroissante ??). Nous pouvons en effet remarquer que le taux de croissance du PIB en 2000 est de 3,6%. Ce taux n’a plus jamais été atteint, malgré le renforcement de la croissance économique observé entre 2003 et 2004 ainsiqu’entre 2005 et 2006.
En ne tenant pas compte des années 2008 et 2009 (où nous apercevons une forte diminution de la croissance due à la crise économique), nous constatons que la croissance économique s’est renforcée depuis les années 1990. En effet, le taux de croissance annuel moyen entre 2000 et 2007 est de 1,43% tandis qu’il était de 1,34% sur la période 1990-1999.

Tableau 2 :...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Economie internationale
  • Economie international
  • économie internationale
  • Economie internationale
  • Economie international
  • Economie internationale
  • Economie internationale
  • Economie internationale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !