Economie italie 16ème et 17ème siècle

5751 mots 24 pages
L’Economie italienne au XVI°-XVII° siècle

Pendant tout le XVI° siècle, la production artistique italienne a conservée une vitalité étonnante et, au début du XVII° siècle, la péninsule reste probablement la première région industrielle d’Europe. L’extraordinaire production des draps de laine à Venise en est la preuve.

La mauvaise conjoncture économique italienne de 1500 à 1560

L’exception Vénitienne

Pour Venise, la production grimpe à 4 400 pezze (1 pezze=38,24 m) en 1524, 7 000 en 1540, 17 500 en 1566, 21 400 en 1580 et à 28 700 pezze en 1602, ce qui constitue un maximum absolu !! L’industrie des draps n’est qu’un exemple. En effet, toujours à Venise, la construction navale, le raffinage de sucre et de cire ainsi que le travail du verre, de la céramique et la typographie sont également en plein essor.

Crise économique dans la péninsule

La situation n’est pas partout aussi idyllique dans la péninsule et Venise a largement profiter des difficultés de ses principaux concurrents au début de XVI° siècle avec les épidémies, l’insécurité et l’instabilité politique. Ainsi, Brescia est ravagée par la peste en 1512 et sa production de draps s’effondre de 8 000 à 1 000 pezze. Autre conséquence de ces aléas du temps, les marchands allemands abandonnent Côme en 1507, les inscrits à la corporation des marchands de laine de Milan passent de 1 158 en 1511 à 59 dans les années 1540. Pavie est aussi sur le déclin pendant que le nombre de boutique de marchands de laine diminue de ¾ à Florence entre 1480 et 1540. De 1500 à 1560, les opérations militaires et épidémies ont eu des conséquences plus ou moins néfastes sur des villes aussi exposées que Côme, Milan, Florence, Pavie et Sienne.

La Reprise

Cette mauvaise conjoncture passée, la reprise sera partout rapide et vigoureuse.
Florence se relève et les 14 700 draps en 1553 passent au nombre de 16 500 l’année d’après, 20 000 en 1560, 33 300 en 1572.
A cette époque, la Lombardie connaît une prospérité sans

en relation

  • Histoire et géoéconomie de l'europe
    1064 mots | 5 pages
  • La périodisation en histoire
    2464 mots | 10 pages
  • Obligation naturelle
    3905 mots | 16 pages
  • Ghgfh
    24780 mots | 100 pages
  • Chapitre 1
    2125 mots | 9 pages
  • L'europe au 18ème
    33125 mots | 133 pages
  • Histoire de la pensée économique de l'antiquité
    7775 mots | 32 pages
  • Rffrf
    31221 mots | 125 pages
  • marché de l'art
    1456 mots | 6 pages
  • La dynamique du capitalisme
    1396 mots | 6 pages