economie

381 mots 2 pages
Crée en 1945 politique de protection sociale:
=>Favorise une justice sociale
=>diminue les inégalités lié aux revenus ,santé, habitat, vieillesse, accident du travail Revenu primaire : Revenu patrimoine + revenu de travail

Revenu secondaire: revenu primaire – (les impôts sur le revenu et cotisation sociale +redistribution du revenu) (prestation sociale)

Logique d'assurance: cotisation sociale prélevé des salaires quand la personne subit des risques de santé, accident de travail,maternité,vieillesse, chômage elle peut percevoir des prestations sociales(redistribution horizontale)

Logique d'assistance: permet aux personnes qui n'ont pas cotisé de percevoir des minimas social ( RSA, minimum vieillesse, allocation d'adulte handicapé)la Cmu assure la couverture des soins (redistribution verticale)

Politique familiale: permet à ceux qui ont des enfant de percevoir des prestations familiales par rapport au nombre d'enfant dans le ménage, pas de différence entre ceux qui cotisent ou non.

En 2002, la sécurité sociale est en déficit aggravé en 2009
=>avec la crise des subprimes (crise financière) transformé en crise économique
=>les recettes de la sécurité sociale a diminué avec l'augmentation du chômage (baisse des cotisation sociale).
Le nombre important chômeurs entraîne + de dépense social (des maladies, allocation chômage logement et autres allocation lié a la perte de revenu) le déficit élevé dès 2009 à l'origine des réformes sur la retraite et des soin et maintenant sur la politique familiale.+ de dépense de l' État malgré les prélèvements obligatoire cotisation sociale+impôts les dépenses préoccupants sont:
=>les dépenses sociales avec l'augmentation des soins médicaux,frais hospitalier l'augmentation de l'expérience de vie, la vieillesse de la pop demande + de besoin en matière santé le nbre de retraité a augmenté les dépenses de vieillesse présente les dépenses sociales les + importante (45.6%) risque sociaux:chômage et la famille

en relation

  • Economie
    266 mots | 2 pages
  • Economie
    4159 mots | 17 pages
  • Economie
    318 mots | 2 pages
  • Economie
    3185 mots | 13 pages
  • Économie
    3385 mots | 14 pages
  • Economie
    360 mots | 2 pages
  • Économie
    1458 mots | 6 pages
  • Economie
    13562 mots | 55 pages
  • economie
    3070 mots | 13 pages
  • Economie
    974 mots | 4 pages