Economies mondes

3959 mots 16 pages
Les économies-monde du XIXème à la fin du XXème siècle

Rappelons d’abord ce qu’est une économie monde. L’ économie-monde est un concept défini par l’historien français Fernand Braudel. Ce terme désigne une partie de la planète économiquement autonome, capable pour l’essentiel de se suffire à elle-même ; ses liaisons et ses échanges au sein même de cet espace lui confèrent une certaine unité organique. Aussi, au centre de cet espace se trouve une ville qui est le siège du pouvoir économique et financier : la ville-monde. Nous allons ici nous demander comment s’organisent et se déplacent les économies-mondes successives depuis 1850. Dans un premier temps, nous nous intéresserons à l’économie-monde britannique. Ensuite nous verrons comment les États-Unis ont imposé leur puissance, et enfin, nous allons expliquer comment la mondialisation amène à une économie-monde multipolaire. I L’économie monde britannique A) L’origine de la puissance Évoquons donc d’abord l’économie-monde britannique. La puissance du Royaume-Uni n’est pas née du jour au lendemain. En effet, la Grande-Bretagne est le berceau de la 1ère révolution industrielle, à la fin du XVIIème, révolution qui n’est pas freinée par l’ensemble des guerres qui se déroulent en Europe entre le XVIIIème et le XIXème siècle. Cette révolution est marquée par l’invention de la machine à vapeur, qui fonctionne grâce au charbon de faible coût, directement extrait des mines anglaises. Le Royaume Uni a aussi une grande maîtrise de la communication avec un réseau télégraphique intercontinental. Aussi, dans toutes les grandes places commerciales, se sont installées des sociétés britanniques (banques, compagnies de commerce, …). C’est ainsi qu’en 1850, le niveau de vie des Britanniques est l’un des meilleurs du monde, grâce aux industries, notamment celles du textile et de la sidérurgie, qui sont productives et innovantes. B) Le Royaume-Uni : un centre économique qui influence le monde A la suite de cette grande

en relation

  • Les économies mondes
    1627 mots | 7 pages
  • Les économies mondes
    1323 mots | 6 pages
  • Les économies-mondes
    1101 mots | 5 pages
  • Les économies mondes
    929 mots | 4 pages
  • Les économies-mondes
    1772 mots | 8 pages
  • Les économies mondes
    1444 mots | 6 pages
  • Les économies-mondes successives
    3120 mots | 13 pages
  • Les économies mondes successives
    846 mots | 4 pages
  • Les économies mondes successives
    362 mots | 2 pages
  • Les économies mondes successives
    602 mots | 3 pages