Education, où est la morale ?

2582 mots 11 pages
Education, où est la morale ?

De plus en plus, on constate ou entend des faits divers dans les ondes ou qui se produisent autour de nous, en Guadeloupe. Par exemple, deux automobilistes agressées, un convoyeur de fonds braqué, un témoin grièvement blessé alors qu’il porte secours à des victimes de la route. Pour aller plus loin, on peut citer le cas du sextuple meurtre : un homme qualifié par ses voisins et connaissances de jovial, souriant, tue six personnes puis se suicide ou un autre qui descend de sa voiture avec un révolver parce qu’un camion poubelle lui barre la route. Tous ces faits appellent à s’interroger. Il y a différentes façons de les analyser ; mais arrêtons nous sur un examen du point de vue de l’éducation/de la morale inculqué aux individus depuis leur plus tendre enfance. Procédons comme suit : définition de l’éducation/ la morale, retour en arrière sur ce que représentaient ces notions pour nous en Guadeloupe, dressing d’un constat sur la situation d’aujourd’hui, sur ce qui peut pousser quelqu’un à y déroger et aller jusqu’à commettre des délits, des crimes et les perspectives d’avenir envisageable par rapport à ces notions.

Commençons par une définition de la morale.

C’est un mot qui vient du latin mores, mœurs. « La morale est un ensemble de principes de jugement, de règles de conduite relatives au bien et au mal, de devoirs, de valeurs, parfois érigés en doctrine, qu'une société se donne et qui s'imposent autant à la conscience individuelle qu'à la conscience collective. Ces principes varient selon la culture, les croyances, les conditions de vie et les besoins de la société. Ils ont souvent pour origine ce qui est positif pour la survie de l'ethnie, du peuple, de la société. Si de tels principes sont en outre positifs pour l'ensemble des ethnies, des peuples ou des sociétés de la Terre, on peut les considérer comme faisant partie de la morale universelle.

On distingue en général deux grandes conceptions de la morale :

*

en relation

  • Morale
    409 mots | 2 pages
  • Agir moralement
    994 mots | 4 pages
  • Dissertation philo
    1776 mots | 8 pages
  • Agir moralement nuit-il à nos désirs?
    2074 mots | 9 pages
  • Dissertation
    620 mots | 3 pages
  • Droit et morale
    1546 mots | 7 pages
  • Ethique et vente
    2597 mots | 11 pages
  • Philo
    341 mots | 2 pages
  • Descartes
    3526 mots | 15 pages
  • N'est-on moral que par intérêt?
    1343 mots | 6 pages