eduquer est-ce libérer?

Pages: 5 (1036 mots) Publié le: 21 janvier 2015
Eduquer est-ce libérer ?

La réflexion qui découle de cette interrogation ‘Eduquer est-ce libérer ?’, nous amène à nous demander : est ce que l’homme est libre ? Autrement dit, pouvons nous dire qu’au début de sa vie, l’homme ne naît pas libre ? Si effectivement nous pouvons être amenés à penser que c’est le cas, qu’est-ce qui alors le contraint, l’enferme ? De quoi a-t-il besoin d’êtrelibéré ? Et enfin qu’est –ce qui pourrait le libérer ?
L’éducation est-elle la solution pour libérer l’homme ? A première vue nous pourrions être amenés à penser que l’éducation est d’abord contrainte et soumission. Quel est le rôle de l’éducation et qu’elle est cette liberté qu’elle nous apporte?
Dans un premier temps nous tenterons de voir comment au départ l’homme n’est pas totalement libre,comment il est soumis et dépendant de son milieu. Puis nous verrons de quoi faut-il le libérer et que faut-il favoriser chez lui pour qu’il devienne pleinement libre et enfin notre réflexion nous amènera à réfléchir au moyen dont dispose l’homme pour mettre en place cet état de liberté, nous verrons comment l’éducation est cette solution pour la liberté de l’homme.
Pouvons-nous dire que dès sanaissance l’homme est libre ? L’homme naît-il libre ou acquiert-il sa liberté ? Lorsque nous observons un nouveau-né et que nous le voyons si dépendant de son entourage, si fragile, dans l’incapacité de se mouvoir, de subvenir à ses besoins, il n’est pas évident de le considérer comme un être libre. Au contraire de l’animal à qui la nature à tout fournie et qui grâce à son instinct primitif peut survivreà son milieu, dès les premiers instants pour certaines espèces, le petit homme lui aura pour de longues années besoin de la protection de ses parents. Il ne sera pas responsable de ses actes jusqu’à sa majorité et donc sous l’entière responsabilité de ses parents ou tuteur.
Cependant l’enfant n’est pas non plus enchainé, ses mouvements ne sont pas limités, ce qui nous amène à penser qu’il a toutde même un certain degré de liberté. Mais la liberté de l’enfant est-elle comparable à celle de l’adulte ? Est-elle totale ? Afin que le jeune enfant, cet adulte en devenir puisse jouir d’une liberté complète, il est nécessaire de favoriser certains aspects de sa personne. Ce qui nous amène à nous poser la question de quoi et que faut-il libérer chez le jeune enfant ?
Dès ses premiers instants,le nouveau-né est régit par ses instincts, ses pulsions qui sont une contrainte pour lui. Si on le laisse dans cet état de nature, l’enfant grandira dans cette animalité initiale, il restera centré sur lui-même avec la volonté de satisfaire immédiatement ses besoins. Le monde serait alors une bande d’individus utilisant leurs instincts pour survivre et la vie serait comparable à une jungle où laloi du plus fort primera. Est-ce cela le propre de l’homme ?
Il est nécessaire de faire l’enfant sortir de cette animalité initiale, de l’apprendre à se contenir, de lui faire prendre conscience qu’il est entouré d’autres personnes qui ont eux-aussi des besoins. Il faut le sortir de son état d’immédiateté. Il faut apprendre aux petits enfants à partager, à définir certaines notions telles que lebien et le mal, à développer chez eux l’empathie, le respect de l’autre et tant d’autres valeurs.
L’enfant apprend à devenir homme, il acquiert son humanité. Erasme nous dit dans De Pueris « On ne naît pas homme, on le devient ». Pour se faire, il faut développer chez l’homme sa raison. C’est cette raison qui lui apprendra à se contenir, à vaincre des pulsions, lui permettra de réfléchir à sesactes, de prendre conscience de sa personnes et aussi des autres qui l’entourent. Il faut aussi le retirer de son état d’ignorance en développant son intelligence, sa mémoires, ses aptitudes. Ainsi il sera pleinement conscient de ses actes et capable de faire des choix, de s’engager dans la vie.
Mais comment développer tous ces aspects chez le jeune enfant. L’être humain est plongé dès ses...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • libéré
  • Liber
  • La liber
  • Doit-on libérer le désir ou se libérer du désir ?
  • Faut-il se libérer du désir ou libérer le désir
  • Instruire et éduquer
  • Libérer le désir ou se libérer du désir ?
  • Doit-on libérer le désir ou se libérer du désir ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !