Elie le prophéte

Pages: 14 (3454 mots) Publié le: 1 avril 2011
Élie le prophète
 
 
Élie le Tishbite, de Tishbé en Galaad, dit à Achab : 
"Par la vie de Yahweh, Dieu d'Israël, devant qui je me tiens,
il n'y aura, durant ces années-ci, ni rosée ni pluie, sinon à ma parole !"
 
C'est par cette première intervention, abrupte, audacieuse, sûre d'elle-même, que le prophète Élie s'insère dans l'histoire des rois d'Israël.
Qui est cet hommeétrange ? Quels furent son action au sein du peuple de Dieu et les grands traits de sa personnalité spirituelle ? Répondre à ces questions nous permettra de mieux connaître l'une des périodes les plus marquantes de l'Histoire Sainte.
 
Il s'appelait Ėliyyahou, nom qui signifiait : "Yahou (abréviation de Yahweh) est mon Dieu", et de ce nom qu'il portait il fit en quelque sorte sa devise et sonprogramme, car toute sa vie il voulut être le témoin et le champion du seul vrai Dieu, le Dieu de l'Alliance. Et ce n'était pas de tout repos dans ce royaume d'Israël au IXe siècle, où toutes les couches de la société, et notamment les plus hautes, s'étaient laissé plus ou moins contaminer par les cultes cananéens idolâtres et sensuels. L'exemple venait de haut, malheureusement. Le roi Achab(874-852 av. J.-C.) avait scellé son alliance avec le royaume de Tyr en épousant la princesse Jézabel, une fanatique, dont le père Etbaal était à la fois roi et grand prêtre de la déesse Ashérah. Cette alliance avec les Phéniciens représentait, politiquement et économiquement, une excellente affaire ; le commerce en avait été stimulé, et la richesse du royaume permettait à Achab non seulementd'entretenir une armée forte et dotée d'une charrerie puissante, mais aussi d'entreprendre de grandes constructions à Mégiddo, à Jéricho, et tout spécialement dans sa capitale Samarie. Sur ce site, des fouilles ont mis au jour les ruines d'un palais imposant et de nombreux restes des plaques d'ivoire dont étaient incrustés les panneaux et les meubles. Sagement, Achab, pour développer économiquement sonpays, mettait à profit la paix relative dont jouissaient provisoirement les frontières. La menace, à l'est, du colosse assyrien ôtait aux roitelets palestiniens toute envie de s'entredéchirer, et si avec les Araméens de Damas les relations restaient plutôt tendues, l'entente cordiale avait pu être restaurée, pour un temps, avec le voisin du Sud, le royaume frère de Juda.
Mais cette prospéritématérielle semblait accélérer la décadence religieuse. Sur les collines vertes les        "hauts lieux" se multipliaient, où les sectateurs de Baal se retrouvaient pour des sacrifices et de curieuses danses rituelles avec flexion rythmique des genoux. Par centaines les "prophètes" de Baal et de la déesse Ashérah profitaient de l'appui et des largesses de la reine. Quant aux authentiques prophètes deYahweh, défenseurs de la foi traditionnelle et de l'Alliance, ils étaient pourchassés. Partout l'idolâtrie semblait triompher, et Jézabel, farouchement attachée à ses dieux tyriens, avait réussi à introduire le culte de Baal jusque dans Samarie.
 
C'est alors que subitement, presque brutalement, Élie intervient au nom de Dieu, et annonce à Achab le châtiment de son royaume : "Il n'y auradurant ces années-ci ni rosée, ni pluie, sinon à ma parole !" - Aussitôt, sur l'ordre de Yahweh, Élie retraverse le Jourdain, regagne sa province de Galaad et se cache près du torrent de Kerith, qui coule un peu au nord de Tishbé, sa bourgade natale (1 R 17,3-5). La sécheresse annoncée se produit; le torrent s'assèche. Yahweh cette fois envoie Élie hors du royaume d'Israël, à Sarepta, au bord de lamer, où il multiplie miraculeusement les provisions de la veuve qui le reçoit. Il obtient par sa prière la résurrection du fils de cette veuve, pourtant étrangère au peuple choisi. Au bout de trois ans de sécheresse, Élie reçoit une nouvelle mission :
Il advint, après de longs jours, que la parole de Yahweh fut adressée à Élie, en la troisième année, pour dire : "Va te montrer â Achab, et je...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Prophete
  • Elie
  • Elie
  • Elie
  • Elie wiesel
  • Ann Prophete
  • Elie kakou
  • Elie saab

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !