Eliot ness

Pages: 25 (6117 mots) Publié le: 21 novembre 2012
Isabelle Veyrat-Masson « Une fronde contre Eliott Ness », Le Temps des médias 2/2009 (n° 13), p. 12-28. Très vite, la France de Lumière et de Pathé a vu reculer l’influence de son industrie cinématographique dans le pays d’Edison [les États-Unis], cet inventeur-homme d’affaires. Très vite, les Pathé et les Gaumont se sont retrouvés sur la défensive face à l’irrésistible conquête du monde parHollywood. Expliquer cette évolution par l’« impérialisme américain » permet, il est vrai, de mettre l’accent sur l’agressivité des méthodes commerciales des États-uniens mais c’est cacher l’essentiel : le goût jamais démenti des spectateurs du monde entier pour la fiction américaine, pour le savoir-faire incomparable des Américains en matière de divertissement. Or, contrairement à ce qu’avaientimaginé ses inventeurs, c’est grâce à la fiction et à son pouvoir distrayant que le cinéma triomphe universellement. À partir des années trente, l’industrie culturelle américaine domine ainsi partout dans les salles et malgré les critiques jamais lasses des intellectuels et des prophètes, elle trouve, après la Deuxième Guerre mondiale, un débouché naturel sur les petits écrans du monde entier. Avecl’apparition de la télévision, la guerre entre Pathé et Edison trouvera bien des prolongements. Les conflits industriels et économiques de l’avant-guerre entre les magnats du cinéma à propos des brevets et des parts de marché se transforment dès lors en antagonismes culturels. Au moins d’un côté : du côté de l’Europe. Avec la Seconde Guerre mondiale, les Américains ont pris une longueur d’avance surles Européens en termes de production de programmes de télévision. Quelles différences en effet, au début des années 1960, entre le touchant Thierry la fronde et l’implacable Eliott Ness ! Décors en carton-pâte, scénarios affligeants et acteurs maladroits pour le feuilleton français, riche production, maîtrise du jeu et récits haletants pour la série américaine… La fronde du jeune homme en collantcontre la mitraillette de l’homme au chapeau mou est une arme bien légère… Le succès des productions américaines marque dès les années cinquante, le signal précoce des menaces qu’elles feront courir à la télévision tricolore. L’histoire de la télévision française est dès lors scandée par les mesures d’indépendance prises, essentiellement au niveau politique, contre l’hégémonie des programmesaméricains. L’histoire de la télévision française est aussi marquée par la course poursuite – inégale du point de vue des moyens et du savoir-faire – entre une production française, dont la grande force repose sur une préférence du public pour les thèmes nationaux, et une production américaine qui parvient à reconquérir systématiquement son hégémonie, malgré « l’alliance entre les grands acteurs privéset le pouvoir politique1 » français, en se renouvelant régulièrement et en améliorant avec constance la qualité de ses productions. Commençons par évoquer les politiques françaises – soutenues par la droite comme par la gauche – de contrôle des importations américaines d’images et de protection des écrans. Initiées bien avant l’arrivée de la télévision, à propos du cinéma, ces politiques invoquentl’intérêt supérieur, la préservation de l’identité nationale et le respect des valeurs nationales, sans craindre d’agir à contre-courant du goût populaire, du choix des spectateurs toujours très nombreux à choisir des images venues d’outre-Atlantique ; les créateurs, eux-mêmes pétris pourtant de références étrangères et souvent influencés par la culture de masse américaine, soutiennent avecdétermination les mesures de protection décidées en leur nom et souvent sous leurs pressions. Claude Lévi-Strauss théorise ce paradoxe de la culture audiovisuelle : « Chaque culture se développe grâce à ses échanges avec d’autres cultures. Mais il faut que chacune y mette une certaine résistance, sinon, très vite, elle n’aurait plus rien qui lui appartienne en propre à échanger. L’absence et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Ness
  • eliott
  • Billy Eliott
  • Loch ness
  • Le monstre du loch ness
  • Le mystère du loch ness
  • Eliott erwitt analyse d'image
  • Le dilemne de de kate ness

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !