Empire britannique et missions chretiennes

3036 mots 13 pages
Empire britannique et missions chrétiennes Jean Comby, Deux mille ans d’évangélisation, Desclée, 1992 Claude Prudhomme, Mission et colonisation, Cerf, 2004 Norman Etherington (éd.) Missions and empire, Oxford, Oxford University Press, 2005, 332 p. Introduction Les missions extérieures, par opposition aux missions intérieures destinées à la rechristianisation, connaissent au XIXe s. leur deuxième grand essor, après celui du XVIe s. en Amérique. Longtemps sacrifiée dans l’historiographie, elles sont aujourd’hui l’objet d’une réévaluation qui met en évidence leur importance, tant pour les Eglises chrétiennes que pour les Etats européens Pour les premières elles constituent la démonstration de leur vitalité et leur confirmation d’une vocation à l’universel. Pour les seconds, la mission se révèle un instrument potentiel au service de l’expansion nationale hors d’Europe : la mission fournit, à moindre prix, des relais efficaces pour une action politique, linguistique, culturelle, voire économique. Cela est surtout vrai pour la France qui s’appuie largement sur ses missionnaires, à un degré moindre la Grande-Bretagne. La mission donne en effet à la colonisation une âme, une (bonne) conscience et une légitimité morale : elle poursuit des buts nobles, tels le salut religieux, le progrès matériel des populations. Elle lutte contre l’immoralité, l’esclavage, la domination exercée sur les femmes, les castes etc. L’action missionnaire participe ainsi à la construction de l’identité britannique dans les pays colonisateurs au XIXe s.. Le missionnaire est populaire et a ses héros (Livingstone). Il est associé à la propagande coloniale et illustre le rayonnement de la GB outre-mer La protection des missions par la puissance coloniale n’est contestée que durant des périodes brèves, dans des situations conflictuelles (Inde) et pour des zones minoritaires, par exemple celles où l’islam domine (Nigeria nord). Dans ce cas la GB limite ou interdit l’action des

en relation

  • Histoire de l'islam et de l'europe
    4863 mots | 20 pages
  • Histoire
    10711 mots | 43 pages
  • La décolonisation
    2166 mots | 9 pages
  • La décolonisation française et britannique
    2385 mots | 10 pages
  • La colonisation
    1360 mots | 6 pages
  • Caca
    4268 mots | 18 pages
  • Concert européen 1870-1914
    2403 mots | 10 pages
  • Composition d histoire
    1569 mots | 7 pages
  • Algérie création francaise
    5431 mots | 22 pages
  • La colonisation
    2786 mots | 12 pages