Endocrinologie

2146 mots 9 pages
HYPOGONADISME MASCULIN

S. CHRISTIN 1996.

notes

Un hypogonadisme masculin peut être d'origine hypothalamo-hypophysaire, d'origine testiculaire ou dû à une insensibilité aux androgènes. L'hypogonadisme peut être congénital ou acquis.

I. RAPPEL PHYSIOLOGIQUE

Le testicule est formé de deux principaux compartiments: - Les cellules de Leydig appartiennent au compartiment interstitiel. Elles représentent moins de 5% du volume testiculaire. Elles sécrètent la testostérone qui agit directement ou indirectement sur la différenciation sexuelle des organes génitaux externes et internes, le développement des caractères sexuels secondaires à la puberté, le maintien de la libido et des fonctions sexuelles chez l'homme adulte. Le taux de testostérone plasmatique normal est de 30 à 100 ng/l. - Le deuxième compartiment est constitué des tubes séminifères formés des cellules de Sertoli et des cellules germinales. Il représente 90% du volume testiculaire et permet la production d'environ 30 millions de spermatozoïdes par jour à partir de la puberté.

La durée de la spermatogénèse chez l'homme est de 74 jours.

La fonction testiculaire nécessite l'intégrité de la fonction hypothalamo-hypophysaire. La GnRH (Gonadotropin Releasing Hormone) d'origine hypothalamique est sécrétée de manière pulsatile toutes les 90 minutes. Elle induit la libération de la LH (Luteinizing Hormone) et de la FSH (Follicle-Stimulating Hormone). La LH se lie à son récepteur situé sur la membrane des cellules de Leydig et stimule la sécrétion de testostérone. La FSH se lie à son récepteur situé sur la membrane des cellules de Sertoli.

II. SIGNES CLINIQUES

- Rappel physiologique:

- Le volume testiculaire moyen est de 18+/-5ml. Il peut être apprécié grâce à l'orchidomètre de Prader qui consiste en une série

en relation

  • Endocrinologie
    440 mots | 2 pages
  • Endocrinologie
    1196 mots | 5 pages
  • Endocrinologie
    6003 mots | 25 pages
  • Endocrinologie
    1052 mots | 5 pages
  • Endocrinologie et chronoboilogie
    3339 mots | 14 pages
  • Endocrinologie, les hormones sexuelles
    841 mots | 4 pages
  • app endocrinologie S3
    386 mots | 2 pages
  • Td endocrinologie s1
    4885 mots | 20 pages
  • Calendrier
    801 mots | 4 pages
  • Medecine
    76066 mots | 305 pages