Entre-t-on dans l'ère post-nationale ?

Pages: 7 (1658 mots) Publié le: 6 janvier 2011
Exposé : Entre-t-on dans l’ère post-nationale ?

Introduction : . Ernest Renan faisait reposer le concept de nation à la fois sur l’idée d’une « possession en commun d’un riche legs de souvenirs » et sur « le consentement actuel, le désir de vivre ensemble, la volonté de faire valoir l’héritage que l’on a reçu indivis ». Mais déjà en 1882, lorsqu’il publie son ouvrage, il choisit d’insister surl’ancrage historique du concept national : celui-ci n’est devenu un modèle de système politique qu’au cours des derniers siècles dans les sociétés occidentales et, en même temps qu’il constate son émergence, il envisage déjà son dépassement : « Les nations ne sont pas quelque chose d’éternel. Elles ont commencé, elles finiront. » Il ajoute même « La confédération européenne, probablement, lesremplacera ». A l’heure où l’Union européenne est en quête d’une véritable intégration politique, cette déclaration, pourtant vieille de plus d’un siècle, semble avoir quelque chose de prophétique. Si le XXe siècle a été caractérisé par l’avènement des Etats-nations, les idéologies nationalistes qui le portaient, poussées aux extrêmes, ont eut des conséquences désastreuses et conduit à une méfiancevis-à-vis du concept national lui-même. Sommes-nous alors entrés dans cette phase de recul de la nation que prévoyait Renan ? L’évolution des systèmes politiques au XXIe siècle sonne-t-elle le glas du nationalisme, le début d’une ère « postnationale » ? Nous verrons que si le modèle de l’Etat-nation est véritablement remis en cause par les évolutions contemporaines, le nationalisme reste pourl’instant un élément indépassable dans la fondation des communautés politiques.

I - La remise en cause du modèle de l’Etat-nation.

1) L’Etat-nation à l’épreuve de la mondialisation et de la régionalisation

a. Des Etats-nations de moins en moins fonctionnels dans un contexte de mondialisation. Avec la mondialisation, on a vu l’essor de nouveaux moyens de transports, de nouveaux médias : lacommunication physique et celle de l’information ont donc été considérablement facilités. Or, l’autorité de l’Etat-Nation reposait en partie sur la distance (selon Bertrand Badie) : L’Etat occupait une fonction médiatrice dans la communication entre les individus. Désormais, avec par exemple Internet, cette médiation n’est plus nécessaire. Une de ses fonctions est annulée. On assiste en parallèle àune déterritorialisation, permise par une connectivité accrue entre les différents espaces ainsi que l’essor de flux trans-nationaux. Enfin, le phénomène mène à une situation d’interdépendance internationale. L’Etat est désormais dans l’incapacité structurelle de gérer tout, tout seul. On assiste donc à des transferts de souveraineté souvent effectués selon le principe de subsidiarité. Par ailleurs,au-delà des disfonctionnements, le contexte mondialisé encourage la coopération entre les Etats sur le plan économique : les partenariats multilatéraux sont beaucoup plus efficaces que les Etats pris isolément. On assiste donc en parallèle à une montée des solidarités régionales, répondant à un souci d’efficacité économique.

b. Un intérêt économique à la régionalisation.
L’économique prendde l’importance vis-à-vis du politique à l’échelle internationale. L’intégration régionale permet en l’occurence une plus grande efficacité en la matière, surout en ce qui concerne le commerce. C’est une tendance forte qui s’illustre dans la multiplication des organisations régionales à visée plus ou moins strictement économique : ASEAN, MERCOSUR, ALENA, UE… Le succès économique de cesorganisations tend à marginaliser l’EN comme acteur international. Elles restent toutefois basées sur la coopération entre les Etats : Ils ne perdent donc pas de souveraineté en principe mais de l’influence dans les faits. Les relations économiques internationales peuvent désormais se faire sans le biais étatique. Face aux nouveaux enjeux créés par les phénomènes de mondialisation et de régionalisation,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Politiques publiques entre le nationale et le locale
  • Relations patriarcat orthodoxe, politique, à l'ère post-communiste en russie
  • Edgar morin et la philosophie comme herméneutique à l'ère de la post-modernité
  • La coopération entre juge national et juge communautaire
  • Etude des liens entre littérature et société qu québec pendant l'ère coloniale
  • « L’evolution des rapports entre la cour de justice et les juges nationaux dans le cadre du renvoi prejudiciel »
  • « L’evolution des rapports entre la cour de justice et les juges nationaux dans le cadre du renvoi prejudiciel »
  • Postes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !