Erherherh

Pages: 6 (1387 mots) Publié le: 30 janvier 2011
---------------------------------------------------- CHAP 1 --------------------------------------------------

Croissance extensive : augmentation de la production due à une augmentation de la quantité de facteurs K et L utilisée.

Croissance intensive : augmentation de la production due à une augmentation de la qualité (efficacité) des facteurs K et L.

Capital humain : ensemble descapacités productives d’un individu lui assurant des revenus.

Inv matériel : de capital (+machines, + emplois), de remplacement (remplacer machines obsolètes), de productivité (machines plus performantes, - emplois)

Innovation : application réussie d’une invention à des fins productives (commerciales ou industrielles.

3 formes d’innovations selon Schumpeter :
* de procédé :nouveau k fixe plus performant (machine à vapeur)
* organisationnelle : organisation du travail et des activités de l’entreprise (taylorisme, fordisme)
* de produit : nouveau produit vendu (télé, ordinateur)

---------------------------------------------------- CHAP 2 --------------------------------------------------

Taux de marge : EBE/VA x 100

EBE divisé en 4 parties :* intérêts versés aux prêteurs (banques)
* dividendes versés aux actionnaires
* impôts versés à l’Etat
* épargne brut (Inv productif ou placement financier)

Taux d’épargne : Epargne Brute/VA

Taux d’autofinancement : Epargne Brute/FBCF

Epargne Brute : bénéfice mis en réserve + amortissements

Accélérateur keynésien : toute variation de la demande se traduit parune augmentation plus que proportionnelle de l’Inv. Ca ne marche qu’à trois conditions :
* pas de capacité de production inemployée (100% des machines utilisées)
* coefficient de k stable
* absence de stock
* l’entreprise cherche à répondre à une augmentation de la demande

Loi de Wagner : plus la croissance d’un pays est importante, plus la demande de services publics estimportante (donc hausse dépenses publiques et impôts)

Progrès technique : ensemble des innovations qui entraînent une transformation des méthodes de production, de l’organisation du travail, des produits et des marchés.

Productivité : + + = quantité produite / - = - quantité de facteurs utilisés
Utilisation des gains de productivité :
* baisser les prix de vente (hausse demande,hausse exportations donc hausse D)
* augmenter les salaires (hausse revenu, donc hausse consommation et hausse D)
* augmenter les profits (hausse Inv, donc hausse production et hausse O)
* diminuer la durée de travail pour un même salaire

---------------------------------------------------- CHAP 3 --------------------------------------------------

Division technique dutravail : répartition du travail entre les travailleurs (fabrication d’un produit réalisée par plusieurs travailleurs complémentaires)

Division sociale du travail : séparation entre les producteurs et les travailleurs (chacun a une activité spécifique et de s’occupe que d’un seul produit).

Taylorisme : (division horizontale du travail) : séparation entre la conception et l’exécution.Avantage : gains de productivité
Inconvénient : aliénation des travailleurs

Fordisme :
* standardisation des produits
* travail à la chaine (cadence imposée à l’ouvrier par le convoyeur)
* paiement des ouvriers au double (hausse consommation, main d’œuvre fidèle)

Enrichissement des tâches : exécution normale + vérification de l’outil de production (l’ouvrier en est responsable)Groupe semi-autonome : équipe qui réalise librement son travail mais le produit fini doit être conforme aux objectifs fixés par la direction

Cercle de qualité : les ouvriers analysent et trouvent eux mêmes la situation à leur problème pour améliorer la productivité

Toyotisme : privilégie la qualité et la flexibilité de la production (juste à temps + opérateurs polyvalents)
2...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !