Esclavage

784 mots 4 pages
Arguments pour/ contre l’esclavage
Groupe, asso pour/contre l’esclavage
Personnages havrais pour/contre

L’esclavage est aboli en France en 1791, mais il est maintenu dans les colonies. Mais les hommes de couleur vivant en France n’ont pas le droit de vote.
« Tout homme citoyen français, sans distinction de couleur domiciliés dans les colonies, jouiront de tous les droits assurés par la constitution » Décret de la convention du 16 pluviôse an II (4 février 1794)
Les Lumières contre l’esclavage : « Cet achat des nègres pour les réduire en esclavage, est un négoce qui viole la religion, la morale, les lois naturelles et tous les droits de la nature humaine. » JAUCOURT article de l’Encyclopédie
« il faut ôter tout prétexte aux ennemis étrangers et intérieurs, il faut donc que l’Assemblée décrète que la traite des Noirs sera continuée » MOSNERON DE L’AUNAY, député à l’Assemblée législative, discours à la Société des jacobins.1790
1794 La convention décrète l’abolition de l’esclavage dans toutes les colonies française
1802 la France rétablit l’esclavage
1848 Abolition de l’esclavage par la France
Brissot créa en 1788 la Société des amis des Noirs dont l'objectif affirmé était l'interdiction de la traite négrière. Par la loi du 20 mai 1802, Napoléon Bonaparte rétablit l'esclavage dans les territoires restitués à la suite du traité d’Amiens.

À la fin des années 1780, des sociétés anti-esclavagistes furent fondées quasi-simultanément aux États-Unis, en Grande-Bretagne et en France. Leur travail de dénonciation, principalement sur le terrain moral, permettait de diffuser à une large échelle l'information existant sur les conditions de vie des esclaves, comme en attestent le succès des pétitions des années 1788-1789 demandant un débat parlementaire sur l'esclavage en Angleterre ou la revendication de l'abolition de l'esclavage dans les colonies dans une cinquantaine de cahiers de doléances français en 1789.

Bégouen et Masurier posent de vrais problèmes »

en relation

  • Esclavage
    18121 mots | 73 pages
  • esclavage
    9279 mots | 38 pages
  • Esclavage
    864 mots | 4 pages
  • Esclavage
    945 mots | 4 pages
  • Esclavage
    2061 mots | 9 pages
  • Esclavage
    400 mots | 2 pages
  • esclavage
    317 mots | 2 pages
  • Esclavage
    1968 mots | 8 pages
  • Esclavage
    490 mots | 2 pages
  • Esclavage
    3046 mots | 13 pages