Est-ce que les récits fictifs semblent-ils aptes à éveiller la réflexion du lecteur

1041 mots 5 pages
Dissertation :
Quand les auteurs écrivent un récit fictif, certains cherchent surtout à critiquer des aspects négatifs de leur époque et à faire réagir le lecteur. On pourrait donc penser que c’est le but de certains auteurs comme La Fontaine, Zola ou encore A. Jarry. Cependant certaines personnes se posent des questions sur leur efficacité. En effet est-ce que les récits fictifs semblent-ils aptes à éveiller la réflexion du lecteur ? Nous verrons tout d’abord en quoi les récits fictifs sont-ils aptes, puis nous montrerons que plusieurs obstacles nuisent à leur capacité.

Premièrement nous pouvons penser que les récits fictifs sont aptes à éveiller la réflexion du lecteur par des utilisations de registres particuliers et par leurs formes particulières. Par exemple La Fontaine utilise dans « les obsèques des lionnes » un registre satirique avec plusieurs antithèses comme « triste, gais » et « prêt à tout, à tout indifférent » montrent que les courtisans n’ont pas de personnalité. Il utilise aussi des métaphores d’animaux, le lion représente le roi et le cerf les courtisans. Il y a un aspect symbolique dans sa fable : le lion est carnivore et le cerf herbivore les deux s’opposent. Zola, lui utilise le registre épique où Etienne a changé, la métaphore : « ce n’était plus le secrétaire de l’association qui parlait, c’était le chef de bande, l’apôtre apportant la vérité » montre bien qu’il n’est plus le même et qu’il est devenu un guide. Il pose beaucoup de questions ce qui remet donc en cause les ouvriers mais aussi le lecteur .Mais ce n’est plus seulement un guide c’st aussi un révolutionnaire ainsi que le prouve son discours ternaire coupé en trois temps : «la mine doit être aux mineurs, comme la mer est aux pêcheurs, comme la terre au paysan », il ne se base plus sur des faits. Alors qu’A. Jarry utilise plus le registre comique. En effet il utilise tout d’abord un comique de répétition avec Ubu qui fait toujours les mêmes gestes : jette les nobles dans la

en relation

  • Dissertation bac blanc 15 fevrier 2011
    2800 mots | 12 pages
  • Utopie de Thomas More
    14104 mots | 57 pages
  • Dissertations litteraires generales
    20390 mots | 82 pages
  • Roman
    15788 mots | 64 pages
  • SUJET DE FRANCAIS
    129859 mots | 520 pages
  • roman
    76190 mots | 305 pages
  • Le contexte de l'œuvre littéraire Enonciation, écrivain, société
    57786 mots | 232 pages
  • rien
    95919 mots | 384 pages
  • Bonjour
    86148 mots | 345 pages
  • bac Sujets de Fran ais 1re L ES S
    85929 mots | 344 pages