Etat des lieux détaillé de l'assainissement de la ville de pouitenga

Pages: 52 (12995 mots) Publié le: 28 février 2013
Au Burkina Faso, le secteur agricole est le principal moteur de l’économie de par sa contribution pour près de 40% au produit intérieur brut (PIB), assure 80% des exportations totales et emploie environ 86% de la population active (CORAF, 2007). Il s’agit avant tout d’une agriculture céréalière de subsistance basée principalement sur le mil, le sorgho, le maïs et le riz, représentant 80% dessurfaces cultivées, puis les fruits et légumes, les tubercules, les oléagineux, les légumineux, les cultures de rente et les produits de cueillette. Malgré les efforts, la production reste insuffisante pour satisfaire les besoins alimentaires des populations, contraignant le pays aux importations et à l’aide alimentaire pour combler le déficit. Cela étant la conséquence directe de sa totaledépendance aux aléas climatiques aux quels s’joutent la pauvreté des sols et les systèmes de production (extensifs et rudimentaires) qui impactent négativement sur les rendements des cultures.
En outre, certains produits post-récolte subissent des pertes durant leur stockage liées aux des insectes ravageurs, les rongeurs, les agents microbiens et des facteurs physico-chimiques (chaleur, humidité). Cespertes s’avèrent une menace pour la sécurité alimentaire car non seulement elles réduisent la provision des populations, mais aussi elles diminuent qualité nutritionnelle des aliments et peuvent constituer une source de maladies (malnutrition ou d’intoxication) due à la présence d’agents pathogènes d’origine microbienne.
Des systèmes de stockage (greniers, entrepôts) ainsi que des techniques deconservation traditionnelles par des plantes aromatiques et chimiques par les pesticides ont été développés pour minimiser ces pertes poste-récoltes.
Les dangers que présentent les pesticides aujourd’hui nous amène à repenser à certaines techniques traditionnelles telles que les huiles essentielles, extraites des plantes aromatiques que nous pouvons améliorer pour une conservation saine de nosproduits agricoles. Des études antérieures ont été réalisées à ce sujet au Burkina Faso et ont porté sur la conservation des céréales, des légumineuses (Nébié, 2006, Ilboudo Z., cité par 18e CAAE, 9009) et les oléagineuses (O. Issoufou et al, cité par 18e CAAE, 9009). Des exemples d’études sur la conservation des fruits et légumes par des biopesticides ont été menés au Maroc (El Guili M et al.(2008), en Grèce S.Kykkidou, 2008).
Dans ce mémoire, nous présenterons une première partie consacrée à la recherche bibliographique sur les produits agricoles au Burkina Faso, et les différentes techniques de conservation, et les huiles essentielles, puis une seconde partie aux tests de conservation de tomates et de papayes avec les huiles essentielles de Eucalyptus camaldulensis et de Cymbopogongiganteus.


Contexte et justification

La sécurité alimentaire, définie comme étant l'accès à tout moment pour chaque individu à une nourriture quantitativement et qualitativement suffisante pour mener une vie saine et active, demeure de nos jours l’un des défis majeurs pour le Burkina Faso à l’instar d’autres pays d’Afrique subsahariennes. Mettre à la disposition des populations des vivres enquantité de façon permanente nécessite d’énormes efforts pour vaincre les multiples facteurs qui limitent le développement de l’agriculture burkinabé. En témoigne les efforts consentis ces dernières années dans la construction des barrages hydro-agricoles, la recherche de semences améliorées, la vulgarisation des bonnes pratiques agricoles et l’institution de la journée nationale du paysan.Cependant, une garantie de la sécurité alimentaire passe également par la conservation durable des produits agricoles. En effet, les produits post-récolte subissent chaque année d’importantes pertes causées par les insectes, les rongeurs, les agents microbiens et les oiseaux ; surtout ressenties au niveau des paysans. Comme méthode de lutte préventive et parfois curative, ces derniers utilisent des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Etat des lieux
  • État des lieux
  • Etat des lieux
  • Etat des lieux
  • Etat des lieux
  • Etat des lieux
  • Etat des lieux
  • Etat des lieux

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !